Édito septembre 2020 - Drôle de rentrée par Dominique Valmary

 

     C'est l'heure de la rentrée civile et citoyenne mais aussi de la rentrée taurine puisqu'après le néant du printemps et une reprise champêtre cet été se profilent des spectacles taurins de toutes natures où, bémol, les corridas intégrales seront rares. Trop en effet de mixages de pratiques différentes avec le souci légitime de remplir la jauge autorisée et d'ouvrir l'éventail de l'offre au plus large public possible. Ces formules présentent toutefois l'inconvénient de faire disparaître « la competencia » qui constitue l'intérêt de la corrida intégrale. Mais au final il fallait une reprise en 2020, fût-elle symbolique, alors ne faisons pas la fine bouche.

 

     Et pour nous, fédération, quelle rentrée ?

Notre rentrée sera celle de la continuité puisque la FSTF ne perd pas le fil de son engagement à réunir les États Généraux des Tauromachies.

Votre massive contribution à la vaste consultation nous y invite : vos réponses aux 4 premiers questionnaires constituent à ce jour une masse dépassant largement les 100 000 informations sur ce que pensent les aficionados, les organisateurs, les professionnels, les acteurs-bénévoles et les élus sur les différents aspects questionnés des Tauromachies.

 

Les EGT en chiffres au 01 09 2020

4 questionnaires publiés

30 questions posées

227 items proposés

103 000 avis, propositions... réunis

et les réponses aux questions ouvertes

 

     Et ce n'est pas fini puisque se profile le Q 5 dédié à chaque Tauromachie, dont la corrida, qui va paraître mi-septembre prochain.

Ces informations constitueront une banque de données exceptionnelle jamais réalisée à ce jour qui, par le volume réuni et la qualité exprimée, sera difficile à ne pas considérer à l'heure de prendre les décisions attendues.

Les spectacles taurins ne sont pas un produit commercial comme un autre, leur organisation repose sur un droit coutumier qui exige, par nature, l'adhésion de la communauté taurine dont les passionnés qui les font vivre.

Faisons nôtre l'adage qui dit que « les électeurs votent avec leurs pieds ».

 

     La FSTF poursuit donc son projet d'EGT avec la tenue des Ateliers Thématiques au quatrième trimestre et du Grand Débat en début 2021 sous l'égide d'un Comité de Pilotage élargi.

Notre méthode garantit une vraie concertation de toutes les parties bien au delà des aficionados que nous nous efforçons de représenter.

Cela parce qu'il en va de l'avenir de nos passions, alors suivez-nous.

 

           Ah, Taureau quand tu nous tiens !