1 contribution / 0 nouveau(x)
“arrangements entre amis“???

Ou il s'en dit trop, ou pas assez.

Je n'étais pas à Garlin ce weekend, pour raisons personnelles.

Ceci étant dit Garlin a tapé dans le mille avec une Novillada de Pedraza de Yeltes qui serait bien en passe d'être la ganaderia à ne manquer sous aucun prétexte dans les temps à venir. Tant à la lecture des compte rendus, des vidéos et des présents cette novillada sortit belle, rendant la tâche ardue et aux piqueros et aux Novilleros, faisant le pendant à la course Dacquoise de la temporada passée.

On ne peut que se réjouir de voir enfin des novillos complets (ou presque) et des jeunes accepter de se mettre devant, puisque aussi bien on le sait aujourd'hui une catégorie de novilleros protégés n'acceptent pas certaines de ces courses.

En revanche ceux qui l'acceptent et dont on voit immédiatement les défauts méritent notre respect et notre affection, même si ils se font déborder...comme le dit Bernie à Toulon, c'est le métier qui rentre.

D'autant que dans le cursus personnel ces courses donnent à apprendre bien plus que toutes les sucreries données en pâture aux novilladas sans autre intérêt que d'être celle de la fête du Saint du jour.

Certes, mais alors, quid des sous entendus lus et entendus par moi-même, concernant une corne arréglée (ça passe encore, on sait bien qu'un toro peut s'escobiller une pointe comme le disait mon grand-père) et je trouve même naturel que ce soit révélé au grand public le jour de la course, mais trois cornes au moins retouchées...là ça ne va plus du tout.

Si la fraude était avérée, elle est bien entendu totalement scandaleuse et doit être dénoncée. Beaucoup me disent qu'ils ne vont plus voir que des novilladas car c'est plus intéressant. Certes, mais la naïveté d'un novillo, n'a rien à voir avec l'instinct âpre d'un tio....bien entendu lorsque l'on n'a pas affaire à des Demi tiers de quart du cinquième d'un toro...suivez mon regard...mais si la fraude s'intensifie au niveau des novilladas alors notre monde taurin (suis-je naïf?) est en bascule.

Nous avons évoqués longuement les effets ou non pervers des fundas sur les toros, chez Pedraza, c'est de coutume d'utiliser les inélégantes protections, pourtant aucune des cornes des toros n'ont explosées ni à Dax, Ni Azpeitia, ni nulle part. A Garlin non plus d'ailleurs.

Alors, Fraude, pas fraude, trois cornes au moins touchées, vérité, mensonge, ergotage? Qui pourra dire la vérité?

Toujours est-il que lorsque le spectacle comporte l'élement essentiel qu'est le toro, nous savons bien que toute la course prend un véritable relief, seule la vilénie des hommes peut réduire cette force à néant, soit dans les canons de la tauromachie, et nous touchons là à l'essentiel, soit par la tricherie, et là nous rejoignons la basse “humanerie“..

CHF