3 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
1 CONTRE 6

 

Jamais content l'aficionado, voici que maintenant des voix s'élèvent (et très justement) parce que toutes les figuras veulent leur un contre six....en partance pour Séville, la seule corrida qui remplit est le un contre six de Manzanares, no hay billetes....
Quid des toros, quid de la lidia?
Le Juli et les fuente ymbro, fandino et les fuente ymbro, Juan Bautista et des Victorino, El Juli encore et des Miuras, Manzanares et un victorino sur six.....à ce rythme là, on risque bien de voir disparaitre les “seconds couteaux“ qui ayant été remplacés par des vedettes, n'auront même plus de miettes à se partager...et nous les mêmes élevages à se coller
Seule solution, se prendre du plus dur encore dans les arènes de catégorie inférieure, comme Aignan ce weekend et les splendides Yonnet...ou les coquillas dont le collectif Pedrollen saura très bientôt si oui ou non ces toros mourront dans l'arène, ou pas....
CHF
seul contre 6

Merci tout d'abord de m'avoir perms de me connecter: les mystères d'internet....

Pourquoi le no hay billetes pour Manzanita? Il ne faut sans doute pas se creuser beaucoup pour comprendre que les aficionados - en reste-t-il, dans le chaudron de cette corrida moderne - Sévillans ne doivent pas être les plus nombreux à la Maestranza, la mode est pour les touristes de PARTOUT  à se faire une virée à Séville, alors vous pensez, s'il y a le petit pipolisé, certains tendidos doivent transpirer.....L'aficion n'a rien à voir, le but unique pour ces touristes et  bobos andalous qui ont du fric, c'est de se montrer pour le faire savoir. Ou  surtout pour le folklore, comme pour beaucoup d'autres. Anecdote: Il y a quelques années, mon bof, qui vit à Mijas, mais qui a aujourd'hui 82 printemps, participait  à chaque feria  à la cavalcade , avec de belles andalouses costumées sur sa calèche, et tout ce  monde se retrouvait ensuite aux arènes. L'aficion c'était surtout la parade, et je ne suis pas sûr que tout cela ait beaucoup changé, en mieux du moins.

Je pense que que lorsque Francis évoque les raisons extra-taurines, nous ne devons pas être loin l'un de l'autre  dans notre analyse. 

Et toutes les intrigues s- les "gestes", les "un contre six"-,  que multiplient les figuritas tricheurs pour se refaire une virginité ne parviendront pas à faire oublier les aficionados que coquins ils resteront comme ils l'ont été jusqu'ici. C'est vrai aussi qu'ils auraient tort de se gêner: les gogos sont de plus en plus nombreux à les encourager à tricher

seul contre 6

J'ai oublié une autre anecdote: Il y a une dizaine d'années, j'ai fait l'aller / retour en une journée froide de printemps  jusqu'à FITERO pour notamment encourager un jeune matador Français - j'accordais encore beaucoup trop d'importance au torero, au détriment de celle à accorder aux TOROS-

Nous étions environ 400 assis sur les gradins de cette placita navarraise, et parmi ces 400, nous étions une centaine de Français, évidemment agglutinés auprès des barreras, et nous parlions notre langue, bien sûr, et encouragions notre "poulain", qui ne pouvait pas NE PAS NOUS ENTENDRE!

De toute la corrida, il n'a pas eu un regard vers nous. PAS UN !!! Ni un signe!! RIEN !!! NADA !!!!

Un peu bizarre!! Décevant, non?

Savez-vous comment il s'appelait.

C'était .....c'était.... Comment il s'appelait, déjà? Ah oui!! Il s'appelait JB Jalabert. Et il était déjà sourd, et tellement attachant.

PS Je salue le retour de Francis