14-16 mai 2005 - Pentecôte à Vic-Fézensac

La Pentecôte Vicoise 2005 n'a pu que souffrir de la comparaison avec sa précédente version 2004 qui avait été tout à fait exceptionnelle. Pourtant, ce qu'il nous a été donné de voir cette année fut, dans l'ensemble, d'un bon niveau, tout à fait dans la ligne de ce que les aficionados attendent de Vic. Samedi matin 14 mai, matin, les novillos de La Campana, magnifiquement présentés, étaient intéressants, possédaient un fond de noblesse, mais ne rencontrèrent pas des adversaires tout à fait à leur mesure. Samedi après midi, grosse déception. Les Hernández Pla étaient, certes, superbes mais complètement "décastés" et pratiquement intoréables. Dimanche matin 15 mai, bonne corrida concours avec un excellent taureau de La Quinta très bien "lidié" par un "Fundi" exemplaire (2 oreilles parfaitement logiques). Mention à l'impressionnant et puissant taureau de Valverde. Le Hoyo de la Gitana était faible, les autres (Hernández Pla, Juan Luis Fraile, Francisco Galache) à oublier.

Le taureau de La Quinta à la pique
Et dans la cape du Fundi
Photos : Christophe Solin

Dimanche après midi, très bon lot de Criado Holgado. Hauts, longs, très bien encornés, ils supportèrent les 12 piques réglementaires dont certaines particulièrement appuyées. Quatre sur six étaient relativement nobles. Cet élevage, dont les deux sobreros furent la révélation de la corrida-concours 2004, est à revoir à Vic ou ailleurs. Bonne prestation de Luis Vilches. Lundi 16 mai, "no hay billetes" en dépit de la journée de "travail obligatoire". Des Charro de Llen, inégalement présentés, forts et violents à la pique (cuadra Bonijol, une fois de plus, exemplaire). Devant ces taureaux compliqués et dangereux mais intéressants, excellent comportement des piétons : "El Fundi", une oreille, "El Cid" excellent avec son premier taureau, mais malheureux à l'épée, Julien Lescarret, qui ne tira pas le meilleur lot, débordant de pundonor, très grand face au redoutable sixième, grande ovation et salut, il refuse d'effectuer la vuelta.

Pelea, en quatre tableaux, du sixième taureau de Charro de Llen lors de son affrontement avec Quick et Marc Raynaud. Ce dernier sera raccompagné derrière le burladero tirant la jambe quant à Quick, plus fringant que jamais, il était prêt à supporter de nouveaux assauts.

Photos : Christophe Solin
Au cours cette ultime tarde, voici ce qui apparut sur les tendidos de sol à Vic :
Photo reproduite avec l'aimable autorisation de l'ANDA