20 août 2005 - Novilladas à Maubourguet

Se ressourcer à Maubourguet !

.......Journée taurine authentique et encourageante pour l'afición, avec des toros d'encastes importants, Santa Coloma et Saltillo, des élèves de l'Ecole de Tauromachie de Madrid accompagnés de leur maestros José-Luís Bote et José-Ignacio Sánchez. .......Présence d'El Fundi venu encourager ses jeunes condisciples et voir les novillos sans picador de son beau-père, avant de toréer le lendemain les Victorinos à San Sebastián. .......La France était représentée par l'Ecole Taurine d'Arles.

.......Le matin : .......Becerrada avec trois añojos de Santafé Martón (d'origine Marquis de Domecq, Navarre) mobiles et nobles pour les apprentis toreros, Jairo Miguel (Cáceres) qui revenait à Maubourguet après sa prestation de 2004, et Raúl Rivera (Madrid), le premier qualifié pour toréer le troisième becerro. .......Suite matinale avec trois erales de José Escolar Gil, tous typés en Albaserrada, les deux premiers pas très lourds mais "encastés", le troisième avec plus de trapío mais manso et compliqué. .......Javier Cortés "lidia" sérieusement mais sa faena fut interrompue par un violent orage. .......Juán Jiménez, le plus torero, coupa une oreille, fut désigné vainqueur et qualifié pour la NSP de l'après-midi. Francisco Cebrián fut débordé par les difficultés du troisième Escolar.

.......L'après-midi : .......Novillada sans picador de 6 erales de Coquilla de Sánchez Arjona. A l'exception du premier mansote et réservé, tous montrèrent caste, mobilité et finirent bouche fermée. Une très bonne surprise pour l'aficionado toristo.

.......Rubén Blanco débordé par le premier, estoque d'une entière après pinchazo. .......Au 4ème, lidia discrète et longue, ponctuée d'une entière et de trois avis (heureusemnt pour le madrilène, le toro tombe quand sonne le 3ème avis). .......L'arlésien Marco Leal confirma son engagement, son expérience et son désir de plaire (un peu trop ?) qui le pousse aux limites du "trémendisme" et du toreo de profil. .......Au 2ème, il commença à la muleta par des doblones bas. Et finit par une ½ lame et une entière haute. .......Le 5ème "derrotait" par des hachazos. Marco servit une série de derechazos et pecho liés, mais ne domina pas à gauche. Il tua d'une estocade entière contraire et coupa une oreille, la deuxième fut demandée par la cuadrilla qui chauffa le public, mais la Présidence tint bon. A relever le geste irrespectueux de Marco Leal qui s'approcha de la Présidence pour la saluer ironiquement avec l'oreille qui lui avait été attribuée. Les écoles taurines manquent de cours d'instruction civique !

.......Juán Jiménez donna une belle série de derechazos au très bon 3ème qu'il occit d'une estocade entière. .......Au 6ème, il débuta par une série de doblones très bas, tira des séries estimables de derechazos mais ne put rien à gauche. Il tua de ¾ de lame après avoir écouté deux avis. Il fut déclaré vainqueur de la tarde au terme d'un débat difficile et animé.

.......Excellent journée à Maubourguet, grâce à l'afición des organisateurs de "SOM Toros" que l'on doit féliciter. Cette ville du Nord des Hautes-Pyrénes est à recommander aux aficionados itinérants à la recherche des sources de la tauromachie; à noter qu'avec ses voisines, Riscle, Plaisance-du-Gers et Castelnau-Rivière-Basse, elles mettent en jeu le trophée du Val d'Adour des NSP dans ce rincón taurin du Sud-Ouest.