5 juin 2006 - Dernier jour de feria à Nîmes

.......En ce matin du lundi de Pentecôte encore un spectacle mixte :

.......Deux toros du Capea pour Pablo Hermoso de Mendoza, deux de Las Ramblas pour César Rincón et deux novillos d'El Pilar pour Cayetano

.......Mendoza excellent à son second. Pourquoi 2 oreilles après un mete y saca plus une épée dans les côtes ? .......Par contre, des aficionados ont trouvé pourquoi ce deuxième toro avait eu la vuelta al ruedo : avec sa faiblesse et sa sosería, il avait quand même daigné suivre le cheval, ne fallait-il pas le récompenser de cet exploit ?...

.......Rincón voudrait mais ne peut plus dès qu'il y a une difficulté un peu importante (son 2e) ; par contre quand la difficulté est moindre, il a plus que de beaux restes.

.......Cayetano ? Un merveilleux torero de caretón ! Ampleur et pureté de gestes superbes. Au premier os, il cale. Mais s'il a le courage et s'il arrive à acquérir la technique... nous n'avons pas fini de nous régaler !

.......Ah ! Il faut signaler un affichage des poids de la plus haute fantaisie ; il peut y avoir 80 kg. d'écart, en plus ou en moins (mais oui !), entre le panneau et le toro...

.......Voir le reportage vidéo de Jérôme Zucarelli sur Corida Tv

.......Après midi, six toros de Valefresno pour Antonio Ferrera, Sébastien Castella et César Jumenéz.

.......Des Valdefresno un peu disparates, mais corrects.

.......Ferrera doit être triste ce soir : il n'intègrera pas les cartels vedettes. Toréer avec Castella et César Jiménez fait ressortir son toreo basto et brusque ; son seul avenir possible, au vu de cette course, est de s'envoyer des "tíos"...

.......Castella (1or. et 1 or.) a manqué sa deuxième "Porte des Consuls" pour avoir "pinché" 2 ou 3 fois son second et malgré une épée en pleine "croix" ; après une belle faena classique, il avait dressé la plaza dans un numéro "d'incimisme" à couper le souffle.

.......César Jiménez a coupé les deux oreilles de son second en donnant les plus beaux muletazos de l'après-midi : comme l'influence de Joselito lui est bénéfique ! Un régal.

.......Et si quelqu'un sait pourquoi le deuxième de Castella (brave sur la première pique, mais pas plus, et de belle charge) a fait la vuelta al ruedo, il devrait en informer l'aficion : elle apprendrait certainement quelque chose qu'elle ne sait pas !

.......Voir le reportage vidéo de Jérôme Zucarelli sur Corrida Tv

.......Quelques critiques en général : trop d'affichages fantaisistes ; et surtout, on a revu un nombre impressionnant de toros épointés (et pas "seulement" le matin !) dont les bouts de cornes s'aplatissaient au contact des planches ou du sable ou du peto. .......Les contrôles de l'UVTF, quand on les redoutait, avaient manifestement un effet salutaire...

.......Tonalité générale : une feria tout de même intéressante... .......On gardera pour le souvenir : .......La formidable lidia de Loré au premier et redoutable Yonnet, dominé du premier capotazo au dernier muletazo... .......Le culot et la torería de Lescarret avec le bon et très encasté deuxième Yonnet... .......La maturité naissante d'un Castella souverain... .......L'envie retrouvée de Juan Bautista... .......La maestría de Maître Ponce... .......Le courage fabuleux de Padilla... .......L'éclosion du nouveau Jiménez... .......Pus les Yonnet, les Pilar, et les Valdefresno. .......Pas mal, quand même ! Non ?