1 contribution / 0 nouveau(x)
AGUR IVAN

 

AGUR

 

Il avait pris l’habitude de venir se mettre là, juste devant nous, à Dax, comme à Mont de Marsan.

Ivan s’éloignait de ses collègues, pour mieux se concentrer, pour mieux être prêt.

On lui lançait à mi-voix un : “Gora Ivan“

Lui, la tête enfouie derrière  son burladero, entre ses deux grandes mains, souriait, se retournait et nous faisait un clin d’œil, un jeu, presque un rite.

Puis, il allait se saisir de sa cape, et se lançait, le cœur à la pointe de la corne.

Du jeune homme je ne veux conserver que quelques images.

La pâleur de son visage avant et après son encerona ratée de Madrid, un fiasco magnifique.

L’appel d’un membre de son équipe, un jour à Dax pour me demander si je savais ou dormait un autre matador, vedette reconnue, être sur de ne pas le croiser….le sérail l’avait rejeté.

Une faena à genoux, se jouant la vie. 

Une épée immense a cuerpo limpio à Madrid.

Son visage grave.

Son sourire encore.

Son courage absolu.

Sa voix grave et profonde

Je n’ai pas de mots….

Repose en paix;

Agur

Ivan.

CHF Christian Frizzi