3 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
ANNIVERSAIRE

 

ANNIVERSAIRE

Je pourrais détester mon anniversaire...

Parce qu'il me rappelle ostensiblement que je viens de vieillir d'une année supplémentaire...

Parce qu'il tombe au moment ou les impôts tels le plus simple hameçon de 10 t'arrachent le sourire des lèvres.

Parce que c'est l'Automne, les journées plus courtes, la pluie, la fraîcheur...la bascule vers l'hiver.

Parce que mes enfants sont loin, comme nombre de mes amis..et que cet anniversaire est un anniversaire bête (pas de chiffre rond, encore moins de dizaine.) donc pas de cérémonial, c'est comme ça chez nous.

Parce que c'est la fin des toros d'ici, que les toros de là bas (entendez l'Amérique du Sud) arrivent au temps d'être combattus..mais que c'est pas pareil...on a du mal à s'imaginer, heureusement, il y a Gaston, l'ami de l'autre côté, qui nous raconte...avec son humour et sa sensibilité.

 

Les longues trainées noires des nuages océans s'éventrent et vomissent leurs pluies diluviennes sur le toit de la maison, et pourtant cet anniversaire est doux..

D'abord parce que les enfants ont appelés, tous les deux.

Puis parce qu'il a fait trente degrés, un coucher de soleil là bas de l'autre côté de la mare aux canards..

Ensuite, je suis allé à Logroño et que nous nous sommes vraiment amusés, en simplicité, comme ces repas que font entre eux ceux qui ont bossé sur un événement...

Aussi parce que trente degrés au thermomètre soyons justes ça n'était pas encore l'Automne.

 

Je suis heureux, parce que depuis plusieurs jours, les revers systématiques de tous ceux qui nous haïssent sont évidents.

Nous avons, nous, aficionados, enfin et ouvertement les soutiens des élus nationaux.

Il aura fallu pour cela une action commando des antis, avec casseurs Belges, et Parisiens soutenus par trois élus locaux pour que la chose bascule. Aussi parce qu'ici nous n'avons rien cédé, ni en mots ni en présence, j'aurais aimé, que vous voyiez le peuple du toro chanter au pied du vieux pont quand les autres nous jetaient l'anathème avant de repartir dans la zone qui leur est réservée..

 

L'émission de Samedi dernier, chez Ruquier, a donné la mesure de comment pouvaient se faire les choses...il suffit d'un type qui s'est joué la vie, grand marin (lisez ses livres) et véritable humaniste, plus un écrivain neutre, une chanteuse, une Rejoneador et le visage tordu de haine du petit garçon qu'est Caron (quel argument que de chercher à se repositionner comme mâle dominant en fin d'émission, mèche rebelle, comme si de lui, et lui seul, dépendait le fait de séduire la jolie Léa) avec des arguments pré mâchés par ses contacts animalistes..il en pleurait presque le pauvre: “seul contre tous“ mais s'est-il posé la question, de la tolérance, de la légitimité, et surtout face au grand Kersauson la valeur de l'âme humaine de ceux qui jouent leur vie...s'est-il juste demandé si son exemple d'être passé de l'état d'omnivore à celui d'herbivore (ce qu'est le bovin d'ailleurs) interèssait les foules.. ?

Peut-être le bellâtre aura-t-il gain de cause, peut-être la pression des réactions envers Ruquier l'entraineront-il à refaire le match, avec une poignée d'antis..peut-être..

 

Mais en attendant..on se sent lavés de toutes leurs insultes..

 

Des amis Madrilènes m'ont proposé d'aller voir la féria d'automne, mon ami banquier, me l'a déconseillé..je resterai chez moi, j'écris, mes amis savent...

 

Mon anniversaire est passé, j'ai un an de plus, une femme qui m'aime, des amis sûrs.

La pluie peut bien battre la chamade..je ferme les yeux et je vois des prairies à perte de vue, ou dans l'ocre de la poussière s'ébattent les toros à venir.

CHF

Bon anniversaire

Bon anniversaire Christian,

 Non, on ne vieillit pas, ne serait-ce que d'un an, on mûrit ou on se bonifie quand les fondamentaux sont là et l'envie d'en découdre toujours présente, c'est selon.

Au plaisir de te lire

anniversaire

Merci Dominique.

Aujourd'hui Brive Castres........les fondamentaux, ce genre de truc....je sais je taquine...

CHF