5 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Aussi simple que ça...

Coucou le revoilou…

Notre cher Jean Pierre national, tant aimé, réapparait sur les écrans.

Après sa misérable prestation effectuée à Dax au tribunal (ou on l’attend de nouveau en Septembre) il réapparait toujours avec la complicité du midi libre, de plus en plus souvent son porte drapeau, et mieux, en étant dans une arène (on imagine celles d’Alès) faisant acte de démonter les planches de l’arène.

 

A le lire il y a tant, tellement, très beaucoup de gens qui viennent de plus en plus souvent a ses manifestations (5000 ici, 6000, là et vous allez voir ce que vous allez voir là bas) qu’il vont faire cesser la corrida partout.

D’ailleurs, la prise de conscience animaliste est générale, regardez les gensses ils viennent de partout…un bus de Paris, un de Turin, un de Strasbourg, deux de Nantes…on attend 5000 personnes (avant il y en avait entre 1400 et 4000)….

 

STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP STOP

 

Où ce type est fou?, où idiot?, où inconscient?, où il ment?,…où c’est un sacré farceur, en tout état de cause il a un véritable problème d’égo.

 

Pour commencer, que ce type se fasse prendre en photo en train de démonter des planches d’arènes, pourrait en énerver plus d’un. Personnellement je trouve l’image remarquable, que la presse locale du midi libre à la botte, en fasse une page ne m’étonne pas. Ce qui est incompréhensible, c’est qu’on le laisse entrer, se faire photographier, et agir en conséquence.

Ce qui veut dire que l’arène étant probablement municipale, soit il a eu des autorisations pour le faire, soit il s’est introduit de manière illicite au sein de cet endroit qui aurait dû être fermé…et je ne vois pas comment il ne pourrait pas y avoir de témoin, ou tout du moins de complicité…avec ou sans S.

Dans le premier cas, il est autorisé, et donc on le laisse faire en connaissance de cause, dans le second cas il n’est pas autorisé et donc on peut encore porter plainte…

 

Donc un rendez-vous, à Alès…un seul et plus trois…l’excuse est minable : “pas trois“ uniquement  parce qu’ils ne font pas “le plein“ espéré..

Malgré le renfort des “Italiens“ notés en Arles, et quelques individus d’ailleurs, ils n’ont jamais atteint le cota espéré.

Quand on dit entre 1400 et 4000 individus, on n’en note qu’une centaine à deux cent maximum…mais toujours aussi insultants, et cela me rappelle la blague de Coluche qui disait que Brigitte Bardot avait un pied à Paris, et un à Saint-Tropez, et qu’il plaignait bien ceux qui habitaient Châteauroux.

Là c’est pareil, mis à part les catalogués, fichés, photographiés, les autres ont parfois l’air de lapins pris dans un phare de voiture.

 

Ce qui est rassurant (si tant est que l’on doive l’être) est l’annonce de ce monsieur, il vont faire donc des tas d’actions pacifiques à Alès, si tant tellement (pardon ça me reprend) que la corrida n’aura pas lieu..

Seront elles légales ?

Monsieur ne le dit pas.

 

Ce qui est certain, c’est que si ça dérape et que ça se passe mal, il aura revendiqué par avance les dérapages qui risquent de se produire, et de fait en sera responsable.

 

On notera avec plaisir, qu’il revient à des choses plus logiques que le ridicule :“les toros vont voter“, pour des accords de plus en plus marqués avec les “nationaux“ du coin.

Brigitte pleurera-t-elle de nouveau, si il se fait pincer ? Vas savoir.

 

Donc, plein d’actions pacifiques sur Alès, Au moins cinq mille personnes (avec des bus à 100 places) les dix bus annoncés ne font que 1000 il va falloir du monde en voiture.

En tous les cas les pouvoirs publics sont prévenus. D’autant que monsieur Garrigues veut “négocier“ le circuit que les antis vont faire…ça promet.

 

Je ne serai personnellement pas à Alès, et je souhaite vivement que tout s’y passe bien.

 

Encore un conseil, photos, films, préparez vos téléphones, et n’hésitez plus, il y a une jurisprudence, insulter un aficionado est un délit.

Aussi simple que ça.

 

CHF

Ras le bol de lire :Aussi simple que ça...

Entre se faire insulter par les antis, et se faire empapaoufer par les taurins, n'y a-t-il pas une autre solution à nous proposer?

En premier lieu, se faire respecter par des taurins - éleveurs, toreros, empresas - IRRÉPROCHABLES ?

Les antis névrosés seraient beaucoup moins nombreux, et mois motivés

INSULTER UN AFICIONADO EST UN

INSULTER UN AFICIONADO EST UN DELIT, C'EST CA QUI EST SIMPLE, MAIS CE SONT BIEN LES ANTIS QUI NOUS INSULTENT....

CHF

Cela on sait bien, on les

Cela on sait bien, on les subit chaque tarde, mais nous n'avons aucune défense, SURTOUT PAS DES TAURINOS, qui s'en tamponnent le coquillard, aucun droit de riposte....La loi est pour nous, mais personne ne veille à la faire appliquer.

 

On vote pour quoi?

droit

Les Taurinos mon cher Pedrito font leur beurre, et accessoirement bien quelques fois leur métier, ils ont des passes, des laisser passer, des parkings officiels...eux ne bougeront pas...

A nous de savoir ce que l'on veut, ou la corrida perdure, même avec ses tares et ses défauts, ou elle disparait, je t'assure que la faena au premier toro d'hier et l'estocade au second de Parladé d'hier, plus quelques toros vus à l'année suffisent à ce bonheur.

Chacun voit midi à sa porte, mais ce qui est sur c'est que dorénavant tout type qui m'insulte dans un périmètre donné autour d'une arène sera photographié ou filmé par mes soins et mes amis et nous porterons plainte systématiquement...ils en auront marre avant nous...parce que la loi les fera tomber..

Quand aux magouilles,dénonçons les (et essayons de ne pas voir que ça) pour nous défendre comme aficionados...et avec notre point de vue, avons nous toujours raison?

Et si tout nous devient intolérable faisons autre chose...

Amicalement

CHF