1 contribution / 0 nouveau(x)
AVISSES A LA POPULATION

Dans les vieux films classiques parlant de notre Midi (Avec un grand M) il y avait toujours un garde champêtre moustachu de préférence et “à“ vélo, qui lançait un tonitruant “avisse à la population“ (retranscrire un accent par l'écriture n'est jamais tout à fait simple). pour haranguer la foule et lui donner l'information.

Moi même j'vais une tata Madeleine qui quand j'étais petit et que je dépassais “la dose“ me lançait un “AVISSE“ à l'oeil noir à tel point qu'on aurait pu l'appeler Carmen..et je peux vous assurer qu'il n'en fallait pas trois..

Celà fait plusieurs fois cette saison que j'assiste à des temps limites, et même dépassés, donnnant lieu aux avertissements que sont les avis sonnés par les clarines et ordonnés par la présidence. 

Les deux premiers donnant lieu à un rappel du temps imparti, le troisième assimilé à une sorte de punition, voire pour certain, une honte que de devoir repartir un toro vivant au corral.

Cette saison, j'ai vu Urdiales, malheureux voir entrer un spécimen de Pedraza de Yeltes (son premier) et triompher à son second..pour sortir à Hombros, sans que nul ne lui en tienne rigueur.

On a vu plus malheureux, chez les Français avec Medhi à Vic devant un valdefresno, ou encore Mathieu Guillon à Mont de marsan le jour de son alternative.

Mais force est de dire que nombreux sont les matadors (y compris parmi les plus fameux à qui celà est arrivé).

Si l'épée est question d'engagement, l'oreille distribuée pour une épée radicale et rapide est souvent méritée (on dit à Madrid qu'une épée vaut l'oreille.

Mais quid de ces mauvaises épées qui ne tuent pas, et alors que le toro mourant, cherche encore par “réflexe“ la sortie, le public applaudit voyant dans une maladresse la valeur d'un toro, l'accompagnant à la mort.

Que dire des 18 Descabellos de Rafaellillo qui s'octroie un tour de piste..

Simon nous en a fait une autre...son torero Finito de Cordoba aurait tué à Nîmes un toro qui serait tombé au moment ou le troisième avis sonnait...

Bien sûr, Simon trouve ça ridicule puisqu'il a vue la vierge, au moment ou le concerto d'aranjuez accompagnait la faena de Manzanares, et qu'il en a assez des dogmes du 19ème siècle, qui tuent à petit feu la corrida moderne...

Ainsi pourquoi arrêter un “artiste“ qui se régale (peut-on se régaler devant un vrai toro de combat?“) sous entendu pas d'avis même au bout de cent passes, et pas d'avis du tout d'ailleurs, car ça n'est pas grave la mise à mort ne devenant qu'accessoire...???

Et le fait qu'un toro tourne en rond pendant une demi heure, est-ce de l'art?, du cirque?, du domptage?

Ah les artistes, comme il l'a dit devant moi, le public n'y connait rien, heureusement que lui, qui est “ un prince “sic s'y connait...

Bon ...alors avis ou pas avis?

Moi je suis pour, à titre préventif et aussi parce qu'un matador n'est pas un simple torero...lui, possède le permis de tuer..que nous ne sommes pas là pour cautionner des marathons (déjà que la tendance est à deux corridas par jour) ni des faenas à mille passes..et des vraies fausses épées.

Simon a raison il faut dépoussiérer la vieille dame et plancher sur quelques modifications ou changements du règlement (qu'il appelle le dogme)..mais quand il dit sauver la tauromachie par ce biais, lui, veut sauver stars et paillettes, et ne plus faire du toro qu'un accessoire...

Bien entendu, ceux qui se sont ennuyés Dimanche, à Vic par exemple, n'avaient pas l'oeil tout à fait ouvert...mais, comme me le disait un jour un fan des chorales, des peintures, des Lacroix, des toritos et des indultos à Béziers ou Espla se jouait la vie devant un Miura d'enfer :“c'est ça que vous voulez voir ? “ 

Ben oui, c'est exactement ça, les Rehuelga de Saint Martin de Crau, Les Dolores Aguirre de Saint Martin encore, ou ceux de Vic Fezensac, les Cebada de Vic, Les trois Adolfo de Ceret, les merveilleux Pedreza de Yeltes de Dax, les Victorinos de Mont de marsan, loui c'est ça que je veux voir avant tout: des toros parce qu'il s'avère qu'un ami du tendido sept m'a un jour passé un joli badge rose sur lequel est inscrit:“ sin toro no hay corrida“..

Alors, que dire de plus sur les trois avis...avisses pour vous les amis de là bas.

je suis pour, définitivement.

Que les présidents jouent un peu la montre, quand les choses sont sincères, n'est pas répréhensible en soi, mais il faut une règle établie...ne serait-ce que pour la transgresser

Avisse...

CHF