4 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Bafouer la loi...

 

LA LOI BAFOUÉE PAR SES GARANTS

 

 

Sud-Ouest n'en finit plus de m'étonner, en lisant ce matin cet article concocté par Emma Saint Genez : “http://www.sudouest.fr/2013/09/04/dax-deux-conseilleres-municipales-affi...

 

Que les deux splendides spécimens présentées fièrement en photo aient une opinion contre la corrida, n'est pas un problème en soi.

Qu'elles le revendiquent, sous prétexte de courage (tout relatif, elles se cachent derrière leurs chefs de file) devient gênant.

Qu'elles aillent soutenir le CRAC sur un stand à Dax ce weekend est intolérable.

 

Suite aux exactions menées par le commando que l'on sait à Rion Des Landes, et les insultes renouvelées (avec bouclier d'enfants) à Mimizan.

Ces deux élues de la république la conchie.

Car soutenir les actes illégaux, ouvertement, et participer à ceux-ci, en soutenant par leur présence (on est élue 24H sur 24H) le CRAC c'est nier la loi.

C'est cracher au visage de tous ceux qui se font insulter à longueur d'année, c'est bafouer la gendarmerie nationale qui a subie les dites violences, c'est cracher à la gueule de leur maire démocrate...

 

Il est temps que les maires et les préfets fassent le ménage, et il est temps aussi que la loi soit respectée, même au sein des ors de la République.

Que des sanctions tombent, car ce weekend, comme celui de Rion, nous pouvons nous attendre à tout de la part de ces individus soutenus ouvertement...par des élues de quelque bord qu'elles soient.

 

Pour ma part, comme le font les anti taurins, je vais expédier de ce pas un mail à la mairie de Dax explicitant ce que je viens d'écrire, calmement, et sereinement.

 

Sur de mon droit.

 

Voici l'adresse:

 

cabinet@dax.fr

 

CHF

 

bafouer la loi 2

 

Voici le mail envoyé ce matin au maire de Dax par mes soins...
Si comme moi, vous êtes outrés, utilisons les armes des anti taurins, soit le mail en masse
Bonne lecture
CHF
 
 
 
Monsieur le maire,
je viens de lire ce matin la position de vos deux élues anti corrida.
Il n'est pas question de remettre en cause leur pensées ni leurs idées puisque nous sommes en Démocratie.
En revanche lorsque l'on est élue on l'est 24H sur 24H.
Que ces dames s'expriment dans un journal pour dire qu'elle vont soutenir le CRAC sur leur stand durant toros y Salsa est intolérable à mes yeux. 
En effet, je suis aficionado et vais aux corridas à Dax depuis toujours. 
Que le CRAC participant régulièrement aux manifestations anti-taurines, soit soutenu par des élus du peuple, et de la république, eux qui bafouent la loi régulièrement (et il y a peu en date à Mimizan (insultes, provocations, utilisation d'enfants reprenant les termes grossiers des adultes), puis participation aux évènements de Rion des Landes, ou ils se sont affrontés à la maréchaussée, ont bloqués des portes d'arènes en bois, ou ils avaient jeté des fumigènes...et j'en passe, est inadmissible.
Soutenir des actions anti-démocratiques (ils bafouent la loi en transgressant les limites qui leur sont imposées) soutenir l'insulte, et le soutien par des gens reconnus comme nauséabonds dans leurs idées et leurs actes (nombreux sont fichés) est inadmissible.
Que les impôts locaux, les gains rapportés par les corridas, servent à ces élus pour soutenir de telles actions, (forces de l'ordre mobilisées) dans le but de protéger de simples citoyens dans la légalité est une honte.
Que notre terroir, soit la cible de personnes qui veulent par ces moyens violents (l'insulte, l'action coup de poing) éliminer par la force tout ce qui n'est pas leur idée, n'est pas démocratique et contraire à toutes les actions que vous menez (les 100 ans des arènes par exemple) la féria, Toros y Salsa....qui sont ces élues qui bafouent votre autorité?
Il est temps que les pouvoirs publics, punissent de tels agissements, qu'ils prennent les véritables dispositions pour protéger de simples citoyens, je le répète en toute légalité. 
Et que les provocateurs (car à trois jours d'une action massive annoncée par le CRAC (il y a le mot radicalement dans leur intitulé) soient soutenus ouvertement alors qu'ils trahissent toutes les règles édictées par le légiste est une honte.
Nous attendons de vous, monsieur le maire, que ces personnes soient sanctionnées sérieusement, car nous le répétons souvent, les aficionados sont pacifistes (et heureusement) et subissent régulièrement ces agissements intolérables)..mais ne pas prévoir c'est déjà gémir...les anti taurins menacent sérieusement la paix de ce weekend à venir, et sont soutenus par deux de vos élus de manière officielle.
Je vous remercie de l'attention portée à ce mail
Cordialement
 
CHF
mail de la mairie

Pour ceux qui me l'ont demandé, j'ai écrit au cabinet du maire..:

cabnet@dax.fr

CHF

Bafouer la loi suite

Voilà le texte du mail envoyé ce jour:

Monsieur le Maire,
 

  Le but des manifestants demandant l'interdiction des corridas dans votre ville est d'en ternir l'image par le biais d'actions violentes pouvant donner l'impression d'une insurrection. Leurs moyens d'expression se sont mués en actions commandos destinées à harceler les autorités donc les élus. On est très éloigné des mouvements défendant des idées et cherchant à convaincre. De là ma surprise à voir certaines de vos colistières s'associer à des partisans de l'agit prop  identifiés comme tels et récidivistes des actions violentes. Cela en cautionne la légitimité au niveau local. La liberté de penser, d'agir, d'aller et venir doit être préservée lorsque les actes qui les revendiquent sont légaux. La liberté de manifester doit aussi être respectée mais les exactions et les débordements sciemment provoqués sont des délits aggravés par la préméditation qui ne fait aucun doute, il suffit de vérifier les intentions des prescripteurs en consultant leurs sites. Au delà de la liberté de conscience se pose pour vous la question de la cohésion d'une équipe en charge des affaires communales et de la loyauté qui la sous-tend; cela relève bien sûr de votre seule  responsabilité et je ne saurais me prononcer ne connaissant pas la teneur des accords convenus et n'étant pas électeur sur votre territoire.  Ne pas partager une cause est une chose s'associer par avance à la commission au mieux d'incivilités en est une autre et là tout citoyen français peut être juge. Comme je souligne l'acte courageux de votre confrère, l'Edile de Rion des Landes qui n'a pas renoncé, je  vous assure de mon soutien en émettant le souhait de venir aux arènes en tout quiétude pour partager avec ceux qui aiment plaisir et émotions.
 

Bien respectueusement

D Valmary