En se rendant à Boujan, nous savions que l'on allait voir des TOROS (novillos) de très belle présentation et, bien ou superbement armés pour des novilleros qui avaient accepté de les combattre.

 

Le samedi après-midi six novillos ? Toros ! De Antonio Silva (Portugal) pour une première sortie en spectacle à pied.

Disons tout de suite que toute expérience est bonne à prendre. Mais, malheureusement, le résultat ne fut pas complet.

Avec le premier Antonio Pozo Ruiz (venu en remplacement de Manuel Ponce qui s'était fait excuser) la sortie est magnifique et applaudie malgré deux pitons abîmés signalés par l'empresa avant le paseillo. Il est reçu par six véroniques, sort seul aux première et deuxième piques, la troisième moyenne. Aux banderilles quatre passages pour quatre palos posés. Le taureau est dur à fixer et ne s'arrange pas. Tentative de faena avec des passes et manque de placement du garçon qui fit que... dur à placer, une entière, néant.

Avec le 4, belle sortie, série de véroniques et demie. Á la pique, il prend le piquero par surprise à l'entrée et sort seul, idem à la deuxième, la troisième est très trasera et il sort seul encore. Aux palos, les deux premières paires sont moyennes, la troisième bonne. La faena est débutée par des doblones peu appuyés et est suivie par des passes à droite et à gauche et des adornos. ¾ de lame et silence.

Avec le 2 Cristian PEREZ ne nous a fait que des marches arrière. Reçu par 6 véroniques à reculons donc. Trois piques trasera et reprises précèdent trois bonnes paires de banderilles, les péons étant invités par le public à saluer. Le reste ne se raconte pas, un entière delentera et dix neuf descabellos (avis et désapprobation).

Avec le 5 à la corne gauche abîmée, bis repetita. Première pique moyenne, seconde pompée et sans pousser. Première paire de banderilles moyenne, la deuxième bien, la troisième moyenne. Le reste comme précédemment, je passe ; une entière delantera et deux descabellos.

Avec le 3 Francisco MONTERO, est venu en remplacement de Aquilino Giron. Les cornes sont très abîmées mais ce fut le taureau qui a permis le plus au troisième tiers. Reçu par trois véroniques et demie. Première pique bien poussée, seconde trasera et poussée. Banderilles, on passe. Le garçon mettra beaucoup de bonne volonté à construire une faena avec ce taureau. Doblones vers le centre, derechazos volontaires, à gauche naturelles plus trois autres en mirant les tendidos. Puis passe après passe. Difficile mise en place avant cinq pinchazos et une demie épée concluante. Le garçon s'est accordé une vuelta saluée par le public car émouvante : il était en pleurs, mais il avait triomphé.

Avec le 6, très beau aussi. Trois véroniques et une demie recortée. Première pique poussée et pompée, deuxième sort seul et troisième sans pousser. Palos : première moyenne, deux et trois zéro pointé. Brindis à Manolo Vanegas, présent et honoré au début du spectacle. Le taureau est le plus faible du lot, les piques ??? La faena ? Si on veut avec des passes. Parado, le taureau ne méritait pas grand chose.

 

En conclusion, tarde mitigée car si les taureaux avaient de belles sorties et un bon comportement jusqu'au cheval, ils s'éteignent par la suite. Pour une première sortie, mon avis est partagé espérant que la jeune ganadera réussira à améliorer quelques manques.

 

Le dimanche matin, 4 erales de Concha y Sierra + un de Fernay. Ils sont beaux et bien présentés avec un comportement agréable jusqu'au bout, du piquant et de la présence pour les CyS. Le Fernay était plus léger mais bien aussi.

 

Au 1, GARCIA se montra volontaire à la cape. Quite de Nino. Le garçon banderille : première paire bien, deuxième moyenne et quiebro moyen. Suit une faenita sur les deux cornes avec quelques bons gestes, le bicho se raccourcit. 1 atravesada, 3 pinchazos, avis, entière de côté, avis et 3 descabellos.

Avec le 3, très joli negro entrepelado bien armé. 5 véroniques et demie. Quite par Nino par gaoneras. Les garçons partagent les palos : première bien, deuxième bien, troisième bien et risquée par Garcia avec salut des deux jeunes. Le garçon amène le taureau au centre et instrumente une faenita correcte sur les deux cornes. Entière hémorragique. Silence.

Le 2, pour NINO Julian, très joli et bien présenté fait une bonne sortie. 5 véroniques, rebolera et demie véronique. Quite de Lucas Miñanas. Banderilles par le torero, 2 paires et un quiebro. Doblones vers le centre suivis de plusieurs séries assez bien dessinées autant à droite qu 'à gauche. Le garçon est petit et les fins de passes ne sont pas toujours terminées, donc il lui faut souvent se replacer. ½ lame droite, avis,3 pinchazos, avis, ½ épée. Silence.

Avec le 5, magnifique de robe et d'allure, bien reçu de cape par véroniques et demie quite de Garcia par véroniques et demie, quite également de Nino. Banderilles pour les deux garçons : première moyen, deuxième avec quelques risques et troisième paire bien. Salut des deux. La faenita sur les deux cornes eut de bons moments. Estocade moyenne.

 

J'abrège car les deux heures en plein soleil n'est plus supportable. En conclusion, je pense que l'éleveur des CyS peut être satisfait de l'ensemble de ses pupilles. Moi, je le suis.

 

En 3, sort le Fernay toréé par Lucas Miñanas. Bien reçu par véroniques ; le garçon est très alluré. Quite de Garcia. Banderilles ratées les 3 paires. Faena par derechazos après statuaires, des séries sur les deux cornes avec quelques bons détails. Epée atravesada, pinchazo et entière contraire.

 

Bonne matinée agréable, moins la chaleur ce dont je crois je vais la payer pour l'après-midi et effectivement je ne suis plus assez fringuant... Aussi vais-je me contacter d'un assez long résumé, abrégé sur la fin.

 

Dimanche après-midi à 19h 6 novillos toros de Veiga Texeira (Portugal) bien présentéset bien armés, tous ou presque applaudis à leur entrée car spectaculaires.

Abel ROBLES essaye de bien recevoir son premier et de le placer aux piques. Tercio poussé à deux reprises malgré les piques traseras. Faena sur les deux cornes ; je n'ai pas vu l'estocade.

Au 4, très beau novillo comme ses frères le garçon fait ce qu'il peut avec de bonnes séries applaudies par le public.

Au 2 Maxime SOLERA, en petite forme mais toujours volontaire se tire moyennement des difficultés.

Au 5 Maxime se montrera toujours plus réservé et pourtant il essaye beaucoup. (Je ne discute pas ses mises à mort).

 

Au 3 Cristobal REYES se montre très volontaire et s'arrime au mieux la tarde tant à la cape qu'aux banderilles et à la muleta.

Au 6 il tenet de forcer le succès avec de bonnes séquences. Á revoir.

 

Donc je ne peux juger de manière objective. Les taureaux sont magnifiques de présentation, adhèrent au cheval (bien les 2 et 4).Ce fut compliqué pour les garçons, mais avec leurs moyens ils ont fait pour le mieux. Votre signataire ne peut pas en dire autant.