1 contribution / 0 nouveau(x)
Ca l'affiche mal....

La petite cité de Gaston Phoebus ne bruit que de ça depuis quelques jours...l'histoire de l'affiche de la journée taurine.

Comme parfois, celà arrive, l'histoire se passe sous fond de règlements de comptes post électoraux, et taurins...

L'histoire se résume à peu, la figure de proue de l'ex commission taurine d'Orthez, Xavier Klein, aurait déssiné, lui-même, l'affiche de la journée taurine du mois de juillet chère au coeur de beaucoup d'aficionados....celà serait sans importance si à la clef il n'y avait une somme de 500 euros pour le vainqueur d'un concours annuel....ce qui implique un choix et une “retenue“ légitime de la participation d'un certain nombre de personnes (si le règlement le stipule) bien entendu..

Il se trouve que par un bienheureux hasard, j'étais avec le vainqueur de l'année précédente à St Martin De Crau, qui lui-même avait remporté celle des Cravennes de cette année.

N'ayant aucun talent dans l'art du dessin, ni de l'image, je lui posais un certain nombre de questions car j'avais aimé l'affiche de l'an passé à Orthez (tirée de l'un de ses tableaux, et cellle de St Martin également)...il m'expliqua donc les démarches nécessaires à la proposition faite pour présenter ses oeuvres...

Les municipales ayant fait marcher le tambour de la lessiveuse à fond de cale, grand nombre de municipalités ont changé de maire dans bon nombre de villes. D'ou, bien sur les modifications de nombre de commissions taurines municipales.

L'affiche dessinée par monsieur Klein et qui est visible aujourd'hui aurait du être totalement originale (ce qui peut poser un problème vu qu'en tauromachie n'est-ce pas on fait vite le tour...n'avez vous pas remarqué la propension à mettre des toros de “têtes“ armées jusques aux cieux, quand ceux qui sortent ressemblent plus à ces crustacés décapodes appelés crabes...suivez mes regards...bref.

Monsieur Klein, aurait donc dessiné l'affiche de la journée sous couvert d'anonymat et cele-ci aurait donc été choisie...entre temps changement de maire, en creusant, on se rend compte de “l'affaire“...donc la première adjointe chargée du dossier, porte le pet...Monsieur Klein se défend (ou plutôt on le défend) ...il a accepté de dessiner l'affiche à condition qu'il ne remporte pas les cinq cent euros et qu'il reste dans l'anonymat....clame-t-on autour de lui..

Il n'en fallait pas plus pour que la cité Gasconne implose avec ses personnages dignes de livres pagnolesque...

Qu'en déduire, vu de l'extérieur, et sans porter de jugement...

Que la municipalité trouve une faille et accuse une “manipulation“ parait légitime tant le fait que l'idée du concours lui-même est faussé... au moins sur un point de vue moral...un commanditaire, et l'un de ses représentants  (monsieur Klein est membre “visible“ de la commission taurine d'Orthez) peut-il récuser les “oeuvres“ présentées au point d'imposer la sienne propre? Posée comme cela la réponse parait évidente...la somme de 500 euros offerte étant un “poison“ supplémentaire en ces temps de disette....et le côté “YO SOY“ comme disent les Espagnols.....tout cela donnant du grain à moudre aux détracteurs...de plus cette affiche serait tirée d'une photo madrilène dite “ancienne“ donc originale sans l'être...

Ceux qui semblent bien connaitre Monsieur Klein, disent eux, que cela partait d'un postulat réèl, les propositions faites n'étant pas satisfaisantes, et à la demande de tiers, monsieur Klein proposait à son tour  une affiche dans les conditions dites plus haut (anonymat, et laisser le chèque de 500 euros peut être pour une association)...bref quelque chose de peut-être discutable, mais qui serait sans malice...

Le problème n'étant à ce jour pas réglé, je me garderais bien de prendre parti, surtout que je ne connais personnellement pas l'intéressé..que je n'ai fait que croiser deux fois dans ma vie..ce que je sais c'est que les corridas présentées étaient gage de sérieux (au point de vue toros) et en tous les cas se voulaient originales..j'espère seulement que les successeurs feront au moins aussi bien..

Quand à “l'affaire de l'affiche“ certes moins importante que celle des “ferrets de la reine“ mais apparemment d'importance, nous verrons ce qu'il en adviendra..dans le futur, en sachant que ça l'affiche mal en ces temps taurins agités...

Je propose donc, cette phrase de Jean Jouvenel des Ursins, à méditer à propos de Gaston Phoebus..serait-elle prémonitoire et adaptable à d'autres...

« Il avait été vaillant prince en son temps et subjugua tous ses voisins, et était bien aimé, honoré et prisé, craint et redouté. »

Ca lui va bien, je trouve...

CHF