Avant-hier, samedi 6 mai, "Carcassonne Afición" a dévoilé l'affiche et le programme de sa feria 2017. Voici une image de l'affiche, réalisée par le peintre et psychiatre bordelais Stéphane Daure :

L'événement s'est déroulé, à compter de 11h30, sous les Halles Prosper Montagné en présence d'une assistance très nombreuse et très chaleureuse.

Dans les personnalités présentes sur la tribune, nous reconnaissons  :


Photo Torobravo

Marc Teulié (Co-Président de Carcassonne Afición) Dominique Valmary (Président de la FSTF), Bertrand Baldy (Co-Président de Carcassonne Afición), Gérard Larrat (Maire de Carcassonne), M. le Représentant de la Communauté d'Agglo, Jean-Luc Roux (Président de la CTEM), Maxime Solera (novillero qui sera opposé aux Miura, le 27 août)Andrés Moreno (ganadero), Vincent Lalanne (Consultant Taurin), Hervé Galtier (Président de l'AFAP), Patrick Varin (Torero, Représentant du Centre Français de Tauromachie), Stépane Daure (créateur de l'affiche) 

Bertrand Baldy, après avoir fait observer une minute de silence à la mémoire de Maurice Labat membre de "Carcassonne Afición" récemment décédé, remercia le Maire et les autorités de leur présence, souhaita que l'aficion locale s'amplifie et se renforce, rappela combien les manifestants anti-taurins sont virulents et néfastes à Carcassonne, souhaita qu'ils soient suffisamment éloinés des arènes dorénavant.

Andrés Moreno, le propriétaire de la ganaderia mise au nom de ses filles, "Hnas Veronica y Alicia Moreno Lemonche", prononça quelques mots. Il parla des erales qu'il présentera à Carcassonne le samedi après midi, il expliqua que dans sa finca, sise dans les pyrénées catalanes à 1600 m d'altitude, il n'y avait pas de clôtures et que les bêtes vivaient librement sur de grands espaces, il rappela qu'il avait été torero dans les années 70, qu'il avait toréé en France, en particulier à Arles où il avait remporté un concours de novilladas en 1972.

Le novillero Maxime Solera fit savoir qu'il était heureux de venir à Carcassonne pour y toréer des Miura.

​Après que l'affiche eut été dévoilée, son créateur, Stéphane Daure, expliqua comment il l'avait conçue. 

Marc Teulié, présenta et commenta de belle manière le programme des 26 et 27 août prochains :

  • La feria s'ouvrira, le samedi à 14 h, par une confrontation non sanglante, gratuite et pédagogique, des aficionados prácticos d'Hervé Galtier et des becerros (Domecq-Nuñez) de Tardieu. Ce spectacle gratuit, il faut y insister, commenté par haut-parleur, devrait réunir un large public carcassonnais comprenant de nombreux enfants. Ces derniers seront invités à pénétrer sur la piste et, cape ou muleta en mains, à recevoir leur première leçon de toreo de salón.
  • Le samedi à 17h, novillada mixte sans picador, avec cinq novillos des Hermanas Moreno, cette ganaderia d'encaste Coquilla qui fait de la résistance dans les Pyrénées catalanes, à Camprodón (Gérone). Quatre novillos seront combattus à pied par le nîmois Geoffroy Castel "El Peré" et l'espagnol Alfonso Ortiz et un par le rejoneador Mickael Toubas.
  • ​Dimanche matin, novillos de Aguadulce (encaste Carlos Nuñez) pour Rafael Serna, Rodrigo Molina, Victor Manuel Rodado.
  • ​Dimanche après-midi, traditionnelle corrida de Miura pour Mario Palacios, Miguel Angel Pacheco et Maxime Solera.

En résumé et en images :

Dominique Valmary, président de la FSTF, est ensuite invité à prendre la parole :  

 
Photo Torobravo

Il félicite "Carcassonne Afición" pour ses remarquables réussites, se déclare heureux de la poursuite du filon des novilladas sérieuses, novilladas indispensables à la survie de la fiesta, formatrices de toreros et d'aficionados. Le nombre des novilladas tient malheureusement à baisser depuis quelques années, si bien que celles de Carcassonne deviennent de plus en plus incontournables.

​Il invite les aficionados et les élus municipaux à programmer à Carcassonne une exposition du "Musée Itinérant des Tauromachies Universelles", magnifique création d'André Viard, financée par l'UVTF, retraçant les relations de l'homme et du Taureau de la préhistoire à nos jours.

Il signale que ce même samedi matin, en coïncidence avec cette présentation de la feria à Carcassonne, se déroule à Béziers la manifestation "Esprit du Sud 34" qui fait entrer l'Hérault dans ce large mouvement qui fédère progressivement tous les départements de nos trois provinces méridionales. Cet "Esprit du Sud" réunit ceux que des animalistes sectaires veulent priver de leurs activités ou de leurs plaisirs ludiques, culinaires ou culturels, les chasseurs, les pêcheurs, les éleveurs, les gaveurs, les abattoirs, les restaurateurs, les omnivores, les taurins ... les élus locaux, départementaux et régionaux, nous tous qui sommes attachés à nos pratiques et cultures locales et régionales et voulons conserver la liberté de les vivre. Dominique Valmary appelle à la création d'une association "Esprit du Sud 11" et espère provoquer des échos dans l'assistance.

​Il appartient enfin à Monsieur le Maire, Gérard Larrat, de conclure. Il le fait en rappelant la sympathie qu'il éprouve pour les aficionados carcassonnais et pour la belle feria qu'ils ont très bien installée dans le calendrier des activités festives, culturelles et touristiques de la ville. Il rappelle que Bertand Baldy a prononcé deux mots lors de son intervention qui lui paraissent essentiels, passion et culture. Ce qui réunit à la fois, comme la corrida de toros, passion et culture ne peut qu'être défendu et sauvegardé.
D'accord pour l'Exposition des Tauromachies Universelles.

Un chaleureux apéritif, généreusement alimenté par des vignerons et traiteurs locaux parachève cette riche et conviviale matinée.

Bravo à "Carcassonne Afición" !

                                                                                  J-J D