2 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
chiche

TIRAGE AU SORT

 

L’idée n’est pas nouvelle, et elle était évoquée dans les années 80.

A l’époque je n’avais pas pris encore conscience de la bataille psychologique qui se joue lors du sorteo, le fameux tirage au sort ou les trois représentants des trois matadors tirent les petits papiers roulés au fond du chapeau, avec les numéros des toros à combattre l’après-midi. Souvent en voyant certains lots sortis, je me pose la question de savoir ce qui reste là, derrière, au corral, ou dans les chiqueros, car le plus souvent, les toros rejetés sont les plus armés ou massifs ou impétueux, bref, on peut imaginer que ce sont de très bons toros dont personne ne veut…

Mais l’idée fondamentale dont je parle, m’est revenue aux oreilles par mon ami Andres de Miguel il y a peu. Il avait écrit un article sur ce sujet, en forme de blague raconte-t-il, mais au final une idée qui pourrait faire son chemin en bousculant les conventions et qui donnerait un véritable piquant aux différentes corridas des cycles des ferias, et une chance égale aux novilleros dont on sait bien combien sont protégés certains…

L’idée est simple un tirage au sort style coupe du monde de foot ou de rugby. Prenez deux saladiers transparents (pas de fraude hein ?) Dans l’un les noms des élevages a combattre, dans l’autre le nom des toreros, un tirage public, aux yeux de tous, aléatoire, et non trafiqué.

Ainsi un lot de toro de Cura de Valverde, Adolfo Martin ou de Saltillo pourrait tomber dans les mains de Ponce, du Juli ou de Manzanares…quand les forçats du toro dur pourraient combattre des Domecqs Solis Solis….

Quand aux novilleros du cru, protégés et si peu phénomènes comme on nous les décrit pourtant comme tel dans la presse, ils éviteraient ainsi les triomphes faciles, et les fausses tarde triomphales qui les entrainent inexorablement vers l’échec, une fois sortis du cocon dans lequel on les enferme.

Alléchant, non ?

Bien, alors, selon mes amis, l’idée ressortie des tiroirs, aurait été proposée a Simon Casas qui aurait été mis au défi de réaliser cette opération dans la plus grande arène du monde…

Chiche, a-t-il rajouté avec un clin d’œil, hilare.

Et Bien Chiche …

CHF

Ce qui m'étonne c'est que

Ce qui m'étonne c'est que cette idée soit mise en pratique par Simon Casas quand on connait le soin qu'il prend pour protéger et satisfaire les toreros avant tout .Il doit vraiment être à court d'idées pour en arriver là .Il s'est d'ailleurs vite empressé d'y mettre quelques garde-fous en proposant quatre élevages tout à fait acceptables pour les "figuras" semble-t-il . Mais rien n'est moins sûr.Quelles seront celles qui voudront jouer le jeu ? Je pense qu'il a déjà les noms, voyez ce que je veux dire, car il ne peut raisonnablement jouer cette féria d'octobre sur un coup de dés.