1 contribution / 0 nouveau(x)
Cornes .....Gidouille

Cornegidouille

Quand Alfred Jarry inventa cette expression en 1896 dans son fameux Ubu Roi, il ignorait qu'elle allait en amuser plus d'un....

Cette exclamation drôlatique et provocatrice évoque la surprise, l'étonnement, celui qui implique derrière une réflexion sensiblement interrogative, voire d'incrédulité.

Comme je reçois les voeux de la plupart de mes relations taurines, je réalise que beaucoup font preuve d'un optimisme à toute épreuve ou bien d'un espoir teinté de maraboutisme, pourvu que les astres, les saintes et les saints et tout autre intervenant au moins divin nous exaucent...en bref que 2021 nous délivre de nos contraintes et nous ramène sur le chemin des arènes sorte de chemin de Damas, sur lequel au moins une révélation est apparue, et pas qu'à Paul...c'était quand même bien.

Je regardais sur mon bureau les différents voeux rassemblés, et soudain je me rendis compte d'un truc qui me sauta aux yeux et au cerveau...(oui, chez moi, les uns ne sont pas loin de l'autre) Cornegidouille m'exclamais-je....je sais...en tant que bon gascon j'aurais pu me fendre d'un simple "Diou Biban", ou d'un "antiouse" de gala qui s'approche du mot de Cambronne supposé dit.

Cornegidouille repris-je (car je suis têtu) mais tous les toros sont magnifiques.....et ces cornes....car oui mes amis, les pubs, photos, cartes, dessins et autres ne nous montrent que des toros de combat dignes des encastes minoritaires...soit des toros que l'on voit si rarement dans la majorité de nos arènes dédiées aux figuras Domecquisantes.....bref...

Comme le disaient les anciens il faut des pattes, du cul et des cornes.....gidouilles ou pas...

CHF