21 août 2005 - Corrida à Saint-Gilles

.......Un formidable encierro de Robert Margé trouve au rendez-vous "Maître Denis", "le nouveau Julien" et "Monsieur Jonathan".

.......Pour une fois, la scoumoune de Denis Loré au sorteo a contribué au succès de la journée. Le garbanzo negro de la course a évidemment été pour lui, et c'est heureux car cela nous a évité une tragédie ou un naufrage. Maître Denis, lui, l'a si bien compris et si bien toréé que seul un bon coup de plat de corne à l'estocade l'a privé d'une oreille méritée en faisant dévier l'épée ; vuelta chaleureuse. Son second était un magnifique sardo claro, lourd, un peu tardo mais à la charge pesante et vive ; grande faena engagée et "templée" ; une demi-épée et 3 descabellos le privent de la 2ème oreille, archi méritée. .......Qui n'a pas vu ce soir Julien Miletto ne sait pas le torero qu'il est en train de devenir ! Maigre tellement il est affûté. Sûr de lui, même dans la difficulté. Motivé comme douze mais sans fébrilité. Largement au-dessus de ses 2 toros, toréés avec sincérité et temple. Il sort en triomphe avec le ganadero, 1 puis 2 oreilles en poche. Est-ce un signe ? Le frère de César Rincón était avec lui et le conseillait du callejon... .......Quant à "Monsieur Jonathan" (Veyrunes), il a montré toute sa classe naturelle à son bon premier dont il coupe l'oreille à juste titre. Son second lui a montré le chemin qui reste à parcourir ; il demandait un sitio parfait et donc davantage de métier, mais "Jon" n'a pas démérité loin de là. .......Alors, ces toros de Margé ? Eh bien ils étaient "encastés" avec de la caste vive, piquante, de la noblesse et aussi quelques problèmes car ils ne toléraient pas la moindre erreur et demandaient beaucoup d'engagement. Mais bien toréés, ils exprimaient une charge puissante et souvent longue (parfois très courte... mais " allongeable "' !).

.......Cette course restera parmi les meilleures, sinon la meilleure, de tout le Sud-Est cette année. .......Enhorabuena !