2 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
CRISE DE FOIE

 

CRISE DE FOIE

 

Comme on le dit chez les quinzistes :“ le cochon est dans le maïs“ et bien, visiblement les toros aussi.

Jérôme Derey, vétérinaire, nous avait expliqué ,après le fiasco Vicois, que l'excès de céréales (blé? Maïs?) était à l'origine des maux entrainant la faiblesse avérée dont souffraient les toros présentés (et notamment les Adélaïde Rodriguez) qui tombaient, et visiblement étaient sans forces...

La veille, les fuente ymbro étaient sortis très moyens également, mais à cette époque personne n'avait pensé à quoi que ce soit.

D'autres succès (et indultos) plus loin, depuis le début de l'été, les choses vont de mal en pis...si je puis me permettre ce léger jeu de mots.

Monsieur gallardo dont on note l'activité au callejon : il discute avec les uns les autres, invective les toreros, les replacent, leur explique comment et pourquoi...bref...participe de la voix et du geste, et influe de temps à autres sur des présidences bonhomme..qui se laissent faire..

Hors, ces derniers temps, nous le voyions de plus en plus affalé sur son bout de burladero, tête basse, regard pensif..

D'échecs en échecs, de fracasos en fracasos et ce, devant les publics de grandes férias, mais aussi devant les caméras de canal+, monsieur Gallardo devenait soucieux...fini le temps de la rigolade en début de saison, quand assis à proximité, il se moquait des toros de Domecq, indigents à souhait dans les arènes de Las Ventas....ses propres toros le trahissaient..Alfonso, le mayoral, hochait la tête, rien n'y faisait ça sortait mal....

On est passé de Fuente Indulto à Fuente Fracaso..

Pour qui a eu l'occasion de visiter la finca de San José Del Valle (ce que j'ai fait, cette année, pendant la pré-féria de Séville) on est étonné que les toros soient parqués dans des enclos, sans herbe, ni plantes, ni fleurs...de la terre, rien que de la terre...tout le reste, n'est que nourriture additionnelle à base de grains divers...celà étonne...

Hier, l'éleveur dépité (parce que, présent quasi systématiquement partout où ses toros étaient lidiés en France) s'est expliqué,en présence du vétérinaire Francisco Lira, arguant que ses toros avaient été malades d'une infection du foie, dûe au Maïs consommé en trop grande quantité par ses bovins.

L'explication vaut ce qu'elle vaut, et n'étant pas vétérinaire, je ne me permettrais aucun commentaire.

Enfin, sur le diagnostic, parce que pour le reste, des toros qui pâturent, c'est quand même plus naturel, et plus attrayant....l'élevage industriel trouve là ses limites...et la question est la suivante : peut-on assimiler les toros à des canards gras ?

La réponse semble être non....Monsieur Gallardo aurait proposé à la commission des fêtes de Dax de retirer ses toros prévus Dimanche (remplacés déjà par deux Alcurrucen) et de revoir sa copie...

Nul doute que cet homme d'affaire avisé saura rebondir...

 

CHF

 

crise de foie

Tout comme les Garcigrande indulto en Campo Charro parqués et "préparés" pendant des semaines dans la boue des cercados avec quelques mètres carrés

en guise de pâture .Résultat ? Voir les courses d'Adelaïda Rodriguez et Fuente Ymbro à Bilbao fin août par exemple.Et on se demande même comment il est possible qu'il en sorte quelques uns de "bons" (selon les critères du toro moderne adapté aux figuras)de temps à autre ! Peut-on comparer les toros à des canards gras ?Je pense que oui

dans bon nombre de cas car l'élevage en batterie du toro bravo, du toro moderne si prisé par les figuras, est dans beaucoup de cas une réalité ;l'arène nous le prouve régulièrement. Combien de sorties cette année des Fuente Ymbro,ou autres Alcurrucen,Garcigrande....? Là est la réponse .