1 contribution / 0 nouveau(x)
Des veaux

…DES VEAUX…

 

 

Alea Jacta Est, les fêtes de la madeleine se présentent enfin aux aficionados, un équilibre entre toreristas et toristas nous vendent les organisateurs.

On s’est même fendu d’une Hyper communication avec gros barnum sur le mano a mano Ponce Fandiño avec tentadero à l’appui, réception à l’hôtel machin, un événement on vous dit…aucun écho en France sinon un petit sourire en coin…raté.

Les cartels ont plutôt déçus.

Certes, mais a regarder l’ensemble des férias, présentées partout en Espagne et en France, seules les affiches diffèrent, sinon ce sont les mêmes noms, les mêmes élevages, les mêmes vrais faux triomphes, les “indultos“ à la pelle.

 

Et oui, partout ou l’on va, modestement, on nous explique doctement que nous qui dénonçons les choses, y allons trop fort, on empêche les uns et les autres de tourner en rond.

On ne sert pas la cause…mais quelle cause ?

 

Un indulto immérité ?,

C’est une porte ouverte pour les antis…

Un torito afeité ?

C’est une porte ouverte pour les antis…

Les magouilles des élevages pour figuras et toreros imposés, les mêmes qui se foutent du public avec morgue, sans vergogne ?

C’est une porte ouverte pour les antis…

 

Plus de piques et plus de mise à mort cela devient du dressage, (cela existe déjà par ailleurs, ça s’appelle le cirque en quelque sorte, même si les dresseurs sont bien moins payés) c’est une porte ouverte aux antis.

 

Les uns et les autres prennent enfin conscience que les antis avancent, soutenus par tous les opportunistes du monde qui y voient là un combat facile et combien médiatique.

La barbarie ne passera pas par nous…

Dernier soutien en date médiatique, Florian Philippot, enlaçant l’inénarrable BB : “tous contre la corrida“.

Ca promet des beaux jours autour des arènes.

Et il me tarde de voir Caron et Philippot, bras dessus, bras dessous.

A ce sujet, nous n’avons pas encore entendu le vrai faux “Che Guevarra“ du Sud Est s’exprimer là-dessus, ni aucune association animaliste, d’ailleurs…

Animaux, fachos, même combat ?

 

En voilà une réponse à donner à tous les babas et les bobos qui nous cassent les oreilles et autres attributs à chacune des sorties que nous faisons.

Si ils vous emmerdent :“ demandez leur des nouvelles de Phillipo ?“

 

Bon, je m’énerve, mais que voulez-vous, je pars à Mont de Marsan à reculons.

Pourquoi y aller, alors, me demandent ceux qui me lisent ?

Pour dire les choses que je ressens.

Pour ne pas entendre le fameux, il faut savoir de quoi l’on parle.

Défendre la corrida ou plutôt “les“ corridas.

Mais encore faut-il qu’elles soient défendables.

Je rappelle à ceux-là d’ailleurs, que je paye ma place et n’ai aucune obligation de me taire le tout étant de le faire respectueusement et de manière argumentée.

 

Et comment ne pas pester, en tant qu’aficionado, quand on a à choisir, entre les Valdellan d’Orthez, et les Victorino du Moun.

 

Les corridas dites “toristas“ ne sont pas si nombreuses, alors quelle mouche les a piqués ?

Lartigue et Casas qui par ailleurs s’entendent très bien, n’ont ils aucune influence sur le sujet ?

Les deux mairies ne communiquent donc pas ?

A croire qu’ils aiment tous se tirer une balle dans le pied.

 

Heureusement, le barnum est bien en place, les présidences briffées, le public chauffé à mort par les “enfarineurs“ de tout poil qui depuis quelques jours expliquent par voie de presse interposée combien le spectacle va être exceptionnel.

Je m’attends à une arène “blanche“ à souhait, des oreilles, des queues, et sans doute mieux.

 

 “Pourvu que le peuple s’amuse“ disait Rousseau

 

Parfois, à regarder tout ça d’un peu loin, on en arrive (pour rester dans le milieu bovin) à adhérer à la phrase du Général de gaulle : “ ce sont des veaux“

 

CHF