Atelier « Économie, gestion des arènes, management » document préparatoire

 

Cet atelier correspond au troisième questionnaire.

Les questions sont mentionnées entre parenthèse sous la forme « qx du Qy », permettant de les retrouver facilement.

 

Volet économique.

Comment viser l’équilibre financier ?

 

Les recettes : Le partenariat et les recettes accessoires (buvettes, soirées, produites dérivés…), sont classés seconde et troisième position (q1-1 du Q3), et juste après l’apport du bénévolat, essentiel pour les petites organisations et les spectacles de promotion, mais fragile, en particulier les permanences médicales.

Reste le plus important, la recette au guichet, mais le prix des places en particulier pour la corrida est trop élevé, constituant, même si ce n’est pas la seule, une difficulté majeure d’accès pour le public notamment des jeunes (q1-2 du Q3, voir aussi q2 du Q1 et q1 du Q4).

 

Réduire les coûts : le prix de revient des spectacles dont les exigences des professionnels sur leur cachets est considéré comme la première difficulté économique pour les corridas (q1-2 du Q3), il est logiquement demandé de réduire la rémunération des vedettes (q1-3 du Q3). Est aussi avancée l’idée d’une part variable selon la fréquentation. Mais le premier item retenu est d’abord d’obtenir un taux réduit de TVA, est également proposé de mutualiser certains services (assurances, sécurité…) (q1-3 du Q3). Relevons aussi en texte libre la demande de transparence de la construction du coût.

 

Protéger et aider les spectacles de promotion est le premier objectif retenu, suivi par le soutient aux écoles taurines (q1-4 du Q3).

 

Au regard de leur situation précaire évoquée en texte libre (q1-3 du Q3) le statut des professionnels mérite d’être débattu, de même la création d’un outil pour mesurer l’apport sur l’économie locale (q1-1 du Q3).

 

Volet gestion des arènes

Quelque soit le mode de gestion (q2-1 du Q3) la question du choix des spectacles est posée, avec un rejet massif des plateaux vendus clés en main et a contrario la demande d’acteurs sincères et engagés et d’élevages à découvrir (q2-2 du Q3).

La qualité du bétail (q2-3 du Q3) fait l’unanimité mais les critères de qualité sont-ils les mêmes pour les organisateurs et les spectateurs ? Le cumul des fonctions se discute pour la majorité.

 

Volet management

La question majeure concerne le fonctionnement des principales entités actuelles avec pour celles concernant la corrida de fortes demandes d’évolution pour toutes les instances (q3-3 du Q3). Il est demandé plus de visibilité, de transparence, de combativité, de militantisme. Pour les courses camarguaises et landaises beaucoup de sans opinion.

Les attentes concernant une structure fédérant les tauromachies sont questionnées, création d’une nouvelle structure ou ONCT rénové ? Un de ses objectifs pourrait être la rédaction d’une charte déontologique commune aux trois tauromachies.