1 contribution / 0 nouveau(x)
Dorian le Béarnais...heu pardon le torero

C'est l'affiche qui le dit.....l'évènement de la féria Bayonnaise, c'est l'alternative de Dorian Canton me torero Béarnais...sic

Dorian le Bearnais, heu pardon le torero...va donc devenir matador de toros ce weekend. J'ai déjà expliqué comment la mobilisation pour cet évènement s'est faite et nul doute que Dorian aura autour de lui un public bienveillant et acquis à sa cause et c'est tant mieux.

Ce matin, en gravitant sur la toile et pour le plaisir, j'écoutais le paseillo de Céret de Pascal Comelade, et je pestais contre la réduction de cette alternative au régionalisme ambiant. La corrida doit rester universelle, et même si j'apprécie, les se Canto, els segadors, la Santa Espina, l'Encantada etc...Leur sens me fatigue un peu.

Oui, je suis Français, et ensuite Gascon...ET suis aficionado a los toros. Que la part de folklore nécessaire se fassent dans les arènes, mais pour un torero, et soyons clairs que les Béarnais en soient fiers est une bonne chose, le plus important et notamment si il est Français ce sera de passer les Pyrénées.

J'ai vu Dorian Canton débuter à l'cole de Richard Milian et je l'ai vu monter en puissance, améliorer son bagage technique, grandir, et jusque il y a peu en piquée. Vous le savez les triomphes faciles ne me gênent pas, si derrière celà il y a de l'honnêteté, et de la critique constructive. Celle-ci consiste à ne pas défavoriser un autre torero au moins aussi méritant même si il est d'ailleurs...l'excuse classique étant:“les Espagnols font pareils“...oui, mais j'ai éduqué mes enfants en leur expliquant que ça n'est pas parce qu'un andouille va se jeter à la mer par tempête qu'il faut tous y aller aussi....

Dorian Canton possède le registre technique nécessaire pour affronter les toros, aura-t-il ce petit truc en plus qui en fera un matador International? Mon ami Andres de Miguel, membre éminent de la pena Los de Juan y Jose, nous débitait l'autre soir à céret justement la liste des toreros Français...le dernier en date qu'il connaissait et avait vu toréer de mémoire (donc dont il pouvait se rappeler) était Sébastien Castella...et Juan Bautista....abonné à las Ventas, depuis bientôt quarante ans...celà ramène à une certaine réalité.

Dorian qui m'a fait m'interroger il y a un mois de celà, devra surmonter ses peurs, ses inhibitions et aussi éviter le syndrome du petit singe...celui qui vous saute sur l'épaule pour vous sussurer que vous êtes le meilleur....la cour des flatteurs et enfarineurs de tous poils..

Tout flatteur vivant au dépens de celui qui l'écoute, une fois la fête de l'alternative passée (car je lui souhaite un grand succès et une immense fête) il devra batailler ferme pour s'imposer dans la masse taurine mondiale...car ailleurs qu'ici, tout le monde se fout bien qu'il soit Béarnais, Français ou autre chose, pourvu qu'il déplace les foules....

Suerte Dorian.

CHF