11 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
ENFIN...

 

ENFIN....

 

 

http://www.sudouest.fr/2013/11/22/rion-des-landes-40-le-vice-president-du-comite-radicalement-anti-corrida-face-au-tribunal-1237439-3503.php

 

Les actions menées à l'encontre de ces agitateurs notoires, initiées courageusement depuis le début de l'été par une poignée d'aficionados: Dénonciation systématique des faits, photos, vidéos, et maintenant plaintes officielles mènent les fauteurs de trouble au tribunal.

 

Continuons ces actions systématiques afin de ne plus jamais accepter l'inacceptable, tous ensemble, peñas, clubs taurins organisateurs, simples aficionados et peuple du toro, nul doute que les autorités parfois hésitantes iront dans le sens de la loi, et de la justice, dans le sens de l'Aficion.

 

CHF

ENFIN....

Je me suis permis de publier sur mon blog la lettre de M. MERLIN

Voilà!

Saludos

ENFIN....

Je me suis permis de publier sur mon blog la lettre de M. MERLIN

Voilà!

Saludos

Enfin

Je ne pense pas que la France taurine se lève mais il y a, c'est vrai, une réelle prise de conscience de la nécessité d'arrêter de tendre la joue parce que l'exaspération est là. La lettre du président Merlin mérite d'être relayée tout comme l'édito d'A Viard sur le sujet:

http://www.tierrastaurinas.com/terrestaurines/actus/edit.php

Dommage que nous ne soyons que trois à nous exprimer sur le forum. Trois interprétations de ce constat sont envisageables:

nous délivrons la vérité vraie et nos propos sont approuvés par la majorité silencieuse;

peu de personnes consultent le site et le forum;

nos préoccupations ne mobilisent pas.

J'entends deci delà que porter plainte ne sert à rien et que les plaintes n'ont que peu de chances d'aboutir . Peut être au regard de l'aspect strictement juridique des causes mais il y a un autre aspect qui mérite d'être souligné c'est l'aspect politique. Les actions engagées, même si elles font l'objet d'un classement sans suite ont leur effet sur les politiques et les administrations préfectorales et judiciaires concernées.

C'est un des baromètres de l'exaspération qui monte, certes, mais trop mollement. Les aficionados se mobilisent quand ils sont directement touchés; les clubs taurins ne se mouillent que rarement et saluons leurs initiatives quand ils en prennent. Ce qui manque souvent c'est la coordination des réactions (puisqu'il y a peu d'actions). Je pose une question: est-ce que les clubs taurins et les structures taurines au sens le plus large sont capables de voter une motion commune pour défendre le droit d'exercer la liberté d'assister à une mainfestation taurine?

D'aucuns vont me rétorquer que c'est une stratégie défensive; je suis en partie d'accord mais alors qu'elles sont les initiatives à prendre pour rendre positive la promotion de la corrida? 

Vous avez trois heures ou plus pour traiter le sujet 

Les aficionados râlent un

Les aficionados râlent un petit coup, sur le moment, puis ils changent de sujet, comme si les malades qui nous harcèlent et nous emm....nt jouaient à un petit jeu qu'ils abandonneraient ipso facto au bout de quelques jours.

Désolant! Les intégristes religieux ne lachent rien, et ces gens-là  sont comme les fous de dieu: DANGEREUX!

ENFIN

A la différence de viard, avec ses multiples casquettes professionnelles, les aficionados ne font pas bouillir leur marmite avec la corrida.

La crédibilité de l'OCT aura toujours les limites que vous lui avez attribuées avec av à sa tête. Les minuscules que j'utilise pour un nom propre ne sont que la monnaie que je lui rends, pour le peu de cas, pour ne pas dire le mépris,qu'il a toujours manifesté envers les avis des aficionados qui ne pourront plus jamais croire à ses multiples revirements.

 

ENFIN

Avec le temps, le jugement de Pedrito, que je respecte par ailleurs et dont j'ai moi-même jadis partagé le trouble, s'éloigne de la réalité et de l'essentiel. Ainsi va la vie... Car à l'épreuve des fait, l'action de l'ONCT, indissociable de celle d'André Viard, est extrêmement positive pour l'aficion dans son ensemble. Sur tous les fronts qui nous intéressent, la défense de la race brave, l'authenticité de la fiesta brava, les questions d'éthique, les acquis institutionnels et constitutionnels  et aujourd'hui ses actions pour la défense des aficionados, en particulier en terme de droit et de justice, même si ces dernière ne sont étalées sur la place publique, confortent considérablement la position de la corrida, celle de nos droits et de nos traditions en France. Et c'est bien la mission de l'ONCT qui est ainsi remplie. Souhaitons qu'elle continue de l'être avec ce talent et contribue à perpétuer notre passion commune.

Pas de pessimisme excessif mais vigilance et détermination

Il n’y a pas si longtemps, certains d’entre nous prétendaient que les anti-taurins étaient négligeables et que le mieux était de les ignorer.

La dérive terroriste de ces troupes cosmopolites et incultes qui viennent assiéger nos arènes a eu au moins le mérite de nous souder dans une commune volonté de combat pour la défense implacable de nos libertés et de notre culture.

À la FSTF, c’est inscrit dans notre histoire depuis 1910, nous n’avons jamais sous-estimé la nocivité des mouvements animalistes.  Nous avons d’autre part toujours travaillé à l’union de toutes les entités taurines françaises dans la défense juridique et légale de la corrida de toros. En février 2007, la réunion de toutes ces entités  s’est matérialisée dans la cosignature de l’appel de Samadet, préfiguration d’une large association que nous appelions de nos vœux depuis longtemps et que nous avons créée tous ensemble le 22 mars 2008 à Arles, l’Observatoire National des Cultures Taurines.

Je suis tout à fait d’accord avec Charles Crépin, l’erreur est de dénigrer l’Observatoire par opposition personnelle à la personne de son Président.  L’Observatoire ne s’est jamais départi des objectifs qu’il s’est fixés. Il a permis de blinder la légalité de la corrida en France et a mis en valeur sa richesse culturelle en obtenant son inscription à l’inventaire de notre patrimoine immatériel. Il s’est, d’autre part, trouvé engagé dans différentes procédures judiciaires à l’encontre d’associations animalistes anti-taurines et les a, jusqu’ici, toutes gagnées. Enfin, ses services juridiques sont actifs dans la défense des aficionados poursuivis par les anti-taurins après les évènements du 8 octobre 2013 à Rodilhan.

Je suis tout à fait d’accord avec Domininqie Valmary pour estimer que si nous avons été malmenés ou insultés à Rion des Landes ou Rodihan nous devons nous plaindre. Une simple lettre recommandée au Procureur de la République du lieu où l’infraction a été commise ne coûte que le prix de l’envoi, voir procédure. Même si ces plaintes sont classées sans suite, leur nombre marquera notre degré d’exaspération.

Après Rion des Landes et Rodilhan 2013, les associations comme le CRAC vont enfin affronter la justice et seront désormais contraintes à mettre leurs manifestations dures en sourdine.

Par contre, il faut s’attendre à la multiplication de petits coups de main déclenchés anarchiquement à partir des réseaux sociaux.  

Ceci va nous imposer d’être plus attentifs que jamais à ce que trament ces dangereux illuminés, à organiser une sorte de service d’alerte afin de réagir en temps utile. Pour cela, loin d’ignorer les anti-taurins, nous avons maintenant à nous astreindre, même si ça nous répugne, à fréquenter leurs sites et leurs relais sur les réseaux sociaux.

C’est par ces réseaux que de vagues menaces viennent de réussir à faire annuler la novillada non piquée qui devait avoir lieu hier à Lunel. La réaction des taurins locaux peut apparaître comme une capitulation bien regrettable mais comme je ne connais pas très bien le contexte de cette affaire, je me garde de tour jugement téméraire.

Autre exemple, vendredi 29 novembre, entre 16h30 et 19h, il y aura, à la librairie Siloë-Biblica à Nîmes, la présentation du livre que Pierre Vidal a consacré à l’abbé Teissier. Cette librairie est bombardée de mails hostiles et voici ce qui se trouve sur Facebook.

Dans ce cas précis, la réaction sera meilleure car la librairie Siloë ne capitulera pas tandis que les aficionados nîmois seront nombreux à aller témoigner à Jacques Teissier et à Pierre Vidal leur solidarité et leur amitié.

Désormais, via le réseau des clubs taurins locaux, les aficionados devront être présents partout et s’impliquer dans la défense de tous évènements culturels d’inspiration taurine, expositions, conférences, signatures de livres…, qui seraient menacé de perturbations hostiles…

Quant aux manifestations sauvages qui viseraient les spectacles de nos arènes, il ne faut plus les craindre car, non préalablement déclarées, elles sont illégales et tombent sous le coup de la loi. Dans ces cas, il ne faut pas capituler mais faire preuve de détermination, autrement dit de courage et de sérénité.

Le combat est loin d’être terminé. Ne tombons surtout pas dans un pessimisme exagéré mais restons vigilants et déterminés.

Jean-Jacques Dhomps

P.S. Ne pas manquer d’explorer de temps à autre les pages Facebook de Anti Anti-Corrida. Elles sont créées par de jeunes aficionados forts sympathiques qui maîtrisent les moyens de communication actuels et méritent toute notre reconnaissance.

La démarche

Hier à Rion,

les agitateurs patentés se sont de nouveau heurtés, non pas aux aficionados, mais à la police, c'est un fait ils seront une poignée à se rendre à Dax ou ils seront convoqués par le procureur de la République...

Le leader va passer lui aussi à la barre et peu importe la sanction réelle, dès qu'elle tombera, il nous sera toujours loisible de dire dans n'importe quel débat ou article pernicieux qu'il est condamné pour insultes, et appel à violence...il n'aura plus sa capeline blanche innocente de martyr....

Enfin c'est un signal aux pseudos Guevarra qui face à la police se dégonflent et surtout ne reviendront plus..il suffit de lire le sudouest d'hier pour voir comment le blog était envahi de haineux restés à la maison...quan Rion se remplissait...

Pour terminer les sanctions financières calmeront les derniers, pauvres hères récupérés...

Les élus réagissent si ils sentent que nous sommes là...c'est une question d'équilibre...le pire est notre silence et notre immobilisme....regardez les reculades que subissent ces personnes à Rion, à Rodilhan dont ils ont voulu faire des exemples....c'est un flop monumental...

Nous devons continuer à nous organiser et nous les ferons reculer...

CHF

ENFIN

SVP, ne salissez pas le nom du CHE, même pour ceux qui ne parargeaient pas ses convictions, c'était un homme au service de l'Homme, pas un guignol à la solde de lobbies végétaliens et autres manipulateurs américains ou anglo saxons.

Un point final que je me dois de poser, et n'inversons pas les rôles, SVP:  çà n'est pas " par opposition personnelle à son président que je - je pourrais dire NOUS - dénigre l'observatoire", la victime ce n'est pas lui, c'est NOUS, aficionados qu'il  a trop longtemps méprisés ou bâillonnés.

C'est le comble, si nous sommes désignés ou soupçonnés un tant soit peu responsables du malaise ambiant. Car si les groupuscules factieux se sont à ce point exprimés et développés, qui est responsable de ce mal, si ce n'est tous les apôtres, empresas, ganaderos qui obéissent au diktat des dfiguritas milliardaires ou qui veulent le devenir, presse aux ordres, et  tous ceux qui fricotent depuis toujours avec le mundillo  de la corrida "moderne"  et qui en vivent?

antis

Cher Pedrito, 

Mon propos concerne les antis, et ma phrase voulait juste dire que ce sont de pseudo révolutionnaires qui se prennent pour le Che....celà s'arrête là et je ne souhaite pas faire de politique ici d'autres endroits sont plus appropriés pour celà..car sur le Che il y aurait beaucoup à dire...

Je me fous de qui gagne quoi,  et comment car ça n'est pas mon sujet du jour..

sur ce propos....ce que je vois, est qu'il y a deux ans je suis sorti d'une messe “andalouse“ sous les huées et les insultes, dirigé dans un cordon de policiers, et qu'aujour'dhui ce sont les antis que l'on dirige (ou l'on freine, ou retient) entre des cordons de police....c'est une grande avancée, car les “coupables“ et les “victimes“ ne sont plus les mêmes...peu importe, si untel ou untel se gave ça n'est pas mon propos du jour et pour ma part je respire..

Quand à André Viard, je lis bien tous les propos le concernant.

Peu m' importe ce que l'on en pense, il semble toutefois acquis qu'un certain nombre de points lui soient tout à fait favorables à tel point d'ailleurs que la haine anti taurine se focalise sur lui en permanence..

Il m'arrive régulièrement d'écrire sur son blog, et nous ne sommes pas toujours d'accord, mais il avance à visage découvert, (sinon, comment pourrait-on lui faire tant de reproches) ça n'est pas toujours le cas de ses contradicteurs...je le répète il est des cas de première nécessité ou se regrouper est plus nécessaire que jamais..je ne crois pas au “grands jours" mais ce que je constate, (et c'est mon seul sujet du jour) est que l'on a laissé faire les antis de tous poils, qu'ils prenaient de plus en plus leurs aises, mais qu'aujourd'hui ils reculent, ils vont commencer à être punis, et nombre d'entre eux va réfléchir certainement maintenant...et que les élus de tous bords (mis à part les euro verts) soutiennnent l'aficion...

je crois que sur certains sujets notre fragilité est palpable et que nous regrouper, en ce sens, peut être bénéfique...j'avoue avoir été heureux de voir par exemple cette année, à Orthez, Klein et Viard discuter ensemble un très long moment et ce, de façon plutôt amicale...

Jacques Brel ne chantait-il pas dans “le moribond“

On n'était pas du même bord, on était pas du même chemin, mais on cherchait le même port....

Ma foi, ce serait un beau credo pour l'aficion..

CHF