Il faut cliquer sur le taureau de Jandilla, ci-desous, pour bondir comme lui, non dans le callejon, mais dans les riches images de Ferdinand...