1 contribution / 0 nouveau(x)
Jours taurins....

Ouf, on s'essuie le front, les montois seront en demi-finale à Perpi...le weekend prochain, il a fait chaud et ils ont eu chaud mais ça passe. Le midi, repas à la merveilleuse auberge landaise, Ambiance de féria, ça rigole, ça chante, ça parle rugby, ça parle toro. Les cartels montois? bof on ira voir la dernière course, et marre des mano à mano, ou sont les jeunes, les non domecq? la Quinta comme caution toriste? Heureusement les Dolores Aguirre pour conclure....on verra bien.

L'avant veille, dans le hall du resplendissant Splendid, l'annonce des cartels Dacquois (petit avantage il y a toros y Salsa) ça permet plus d'équilibrer en quelque sorte. Donc Féria équilibrée, pour toreristas et toristes. Jean Baptiste va se taper un solo avec du Domecq et parmi ceux-ci un Pedraza et un Victorino....de quelle catégorie? ça, on verra, ça fait la nique aux voisins du Moun...l'équilibre aussi car dans chaque cartel il y a des jeunes et quelques élevages “nouveaux“ du Domecq surtout...mais aussi Ana Romero (tiens c'est au moins la quatrième fois que je vois le nom de l'élevage sur des cartels) on verra bien.

J'ai été en contact avec les Istréens, Bernard Carbuccia, le président, me l'a dit, Ponce fait un geste, en prenant des adolfo avec Urena et Curro Diaz.....et il y aura les Cura de Valverde, on veut pérenniser notre féria et donner du choix....trés bien, j'y serai, rappelons que la plaza de Istres est en troisième catégorie, mais ils essaient, ils ont au moins ce mérite là (Et pas d'indulto s'il vous plait ?)

A los toros, la pena du Moun a invité Rincon, un livre, une bagarre mémorable Bastonito....un grand toro de Baltasar Iban.... et des souvenirs, à la pelle du petit bonhomme devenu immense torero, une jambe en avant, un bras tendu, vingt mètres de course....Je me souviens, je descendais au même hôtel à Mont de Marsan “l'Abor Hôtel“, j'écoutais au petit déj les commentaires, le campo, il arrivait sourire aux lèvres, et puis les pena habillées en Romain, qui le saluaient d'un: “Avé César“ quand il faisait la vuelta....le retour, souriant toujours, il s'était joué la peau....et il était heureux.

Je ne serai pas à St Martin De Crau, Mon fils me présente une potentielle belle-fille à venir, le weekend prochain...je serai donc dans les montagnes Suisses....j'espère y croiser une “Reine“ ces vaches qui combattent (j'ai vu ça l'été dernier à Chamonix, et que l'on décore avec des cloches et des fleurs) histoire de prolonger ces derniers jours taurins.

CHF