25 ans après,

25 ans après le précédent rendez-vous la Fédération des Sociétés Taurines tenait son 101ème Congrès dans la Cité des Antonins les 21 et 22 octobre ; dans son histoire c'était aussi le 14ème qui était accueilli par la Ville de Nîmes.

 

Le programme hautement symbolique conçu par le Cercle Taurin Nîmois présidé par Charles CREPIN a débuté au campo par beau temps au pied des Alpilles à la ganaderia François ANDRE pour un « acoso y derribo » conduit par le maestro Alberto LAMELAS qui combattra ensuite un novillo-taureau accompagné par le novillero Maxime SOLERA. 150 personnes ont pu apprécier le sérieux de l'organisation, la qualité du bétail présenté et l'engagement des toreros qui ont dû s'employer.

photos Roger Merlin  

La partie culturelle de la rencontre annuelle a abordé un thème essentiel la corrida et les médias : un sujet qui presse traité avec à propos par Jean Michel MARIOU et suivi d'échanges nourris et passionnés avec la salle du Carré d'Art quasi pleine.

Á cette occasion le Président a remis la médaille de l'Aficion à Frédéric PASTOR, délégué à la tauromachie représentant Monsieur le Maire de Nîmes et à André VIARD, président de l'Observatoire National des Cultures Taurines de France qui se voit par ailleurs distingué avec la remise officielle du prix El TIO PEPE 2016. Ce prix célébrait les travaux réalisés : documentaire et exposition Tauromachies Universelles et colloque au Sénat.

 

Puis la Fédération des Sociétés Taurines de France convoquait son Assemblée Générale dans les locaux de la bodega Pablo ROMERO. Á la suite des questions statutaires habituelles elle a réélu l'équipe du Président Dominique VALMARY pour un nouveau mandat de 3 ans. Le plan d'action privilégie des initiatives nouvelles orientées vers les jeunes et les nouveaux aficionados dont le soutien apporté aux novilladas sans picador, en particulier le TROPHEE OCCITANIE, et l'aide à la découverte des élevages de taureaux de combat. Les débats se sont aussi concentrés autour de la stratégie adoptée par l'Union des Villes Taurines de France pour promouvoir la tauromachie évoquée dans la lettre que son président délégué Yves UGALDE, maire-adjoint de la ville de Bayonne a adressée à l'assemblée.

 

Au terme de ses débats, la FSTF a procédé à l'attribution du prix EL TIO PEPE 2017 :

C'est le Docteur Jean Claude DARRACQ PARIES, chirurgien, membre de l'Association Française de Chirurgie Taurine et président fondateur de l'association Assistance Médico-chirurgicale aus Corridas ( AMAC) qui est déclaré lauréat pour 2017.

 

Par ailleurs l'Assemblée Générale a décidé que la FSTF apporterait ses voix à JUAN BAUTISTA lors de l'attribution du prix Claude POPELIN 2017.

photos Christophe Dumond