1 contribution / 0 nouveau(x)
LA MADELEINE DU MOUN

La madeleine du Moun

 

Bon, la voilà l’affiche du Moun.

Une madeleine cornue.

Bravo.

Les organisateurs expliquent que la Madeleine, est associée au nom de la fête (il vaut mieux pour la sainte d’être comparée à ce petit gâteau qu’à une quiche, mais tout de même…)

Bon le Moun s’attribue la Madeleine (d’origine Lorraine) si j’en crois mon Pâtissier préféré.

Voilà le rapport à Proust (tu pense, dis Madeleine et boum on te sort à la recherche du temps perdu, illico, comme si tu disais Ricard et qu’on te réponde Renaud..) donc une base littéraire.

Je regarde cela amusé, l’affiche va créer un événement, c’est ça l’art, créer l’événement, à part ça ?

Et bien, on attend la révélation des cartels et des toros, on connaît déjà l’ouverture avec Le Juli en point d’orgue….(sic)

Pourvu que la madeleine soit accompagnée de café fort, et pas de camomille…

Après la féria moyenne de l’an passé (seuls les organisateurs se sont gargarisés) les aficionados eux n’y ont pas trouvé leur compte…que sera-t-il annoncé ?

Les sempiternels mêmes avec les toritos ?

Et les sempiternels mêmes avec du bétail plus sérieux ?

Je ne sais pas, ah si, ce que je sais est que selon les origines des écrits, Proust voulait parler de pain grillé au lieu de Madeleine (il paraît que c’est ce qui est écrit et rayé sur ses épreuves du bouquin..) de pain grillé, à pain perdu il n’y a qu’un pas…les madeleines perdues connais pas….alors, Samedi, de vraies bonnes nouvelles ?

Attendons et nous verrons.

 

CHF