1 contribution / 0 nouveau(x)
LA UNICA ENCORE...

Je ne sais pas qui était Henri Fanton, mais le prix desservit en son nom à la UNICA pour le superbe lot de toros de Rehuelga est entièrement mérité.

Les pitos concernant la pseudo Miurada de Nîmes également...une mascarade qui en a choqué plus d'un..que l'on desserve du Domecq à tous crins pour voir figuritas y estrellas se trémousser face aux cornes soit...mais que l'on se moque ainsi des aficionados est une honte...

J'aime Noël et il faut avoir un petit garçon à bord du navire commercial qu'est cette période pour voir briller ses yeux d'enfants.

Pablo n'a pas dix ans, ne connait rien aux toros, mais quand on les approche, il baisse la voix, naturellement, comme si il savait qu'il ne faut ni déranger, ni provoquer..

Nous, aficionados, sommes un peu des grands enfants.

On aime ce qui brille et les habits de lumière nous attirent bien plus fort que n'importe quelle étoile, fusse-t-elle venir du Nord pour nous annoncer la naissance d'un nouveau né révolutionnant la course taurine...mais on aime la tradition d'un barbu magicien, qui mène son traineau tiré par six exemplaires de Rehuelga, Pedraza, et autres toros de respect.

Noël et ses traditions. Noël et ses contradictions.

Drucker, qui fait asseoir sur son canapé, son chien, le fait applaudir, et ressasse combien il est intelligent.

Caron, flanqué d'Olivier Gisbert, qui nous expliquent que l'homme n'est pas omnivore mais frugivore, depuis toujours, comme si manger de la viande depuis avant Lascaux était une tare que toute une humanité se trimballerait...et les nouveaux sheriffs qui viennent de partout ailleurs vous expliquer comment vivre chez vous, à Sivens ou ailleurs utilisant les mêmes méthodes que l'on connait bien, avec les mêmes “pseudos Che Guevarra“ d'une liberté qu'ils octroient ou pas selon leur pensée unique...

Et ces imbéciles qui s'en prennent aux gaveurs d'oie, aux paysans et aux éleveurs, soutenus par des médias sinon complaisants, au moins compatissants..avec violence et ignorance...alors oui, certaines stars de la télé et des médias sont parfois l'égal des oies (et pas l'inverse)..

Notre ennemi est partout, autour et dedans...Autour: répétez après moi, les z'animos sont gentils et l'égal de l'homme...félix le chat de la petite Lola s'en contrefout, il vient se faire caresser, n'a jamais sorti la voisine paralysée, ni même donné un quignon de pain à quiconque...plus un meuble...soit...mais il reste un animal...La corrida c'est pas bien: comme le disait l'Anglaise de Rodilhan (ils voulaient touer des bébés to'o) elle ne prononce pas les R...

Et l'autre sur la barricade qu'il monte lui même haranguant quatre cent punks et anti-tout, pour une bataille rangée et arrangée, profitant de naifs...la guerre c'est pas bien, les avalanches je suis contre, et le sida...mais qui ne trompe plus grand monde et qui finit au tribunal..

Je me souviens Céret, les antis dans le marché avec des panneaux anti taurins, et à deux pas le type à qui je venais d'acheter une baguette, juste pour qu'il puisse manger quelque chose...eux n'avaient pas bougé le petit doigt...je le leur ai dit...on a les combats que l'on peut (un peu cons, un peu bas) 

L'ennemi est partout, et tous ceux qui agissent pour leur seul compte, en dépit de tout bon sens, mais qui encaissent en trichant sur les toros, les toreros, le nombre de places..voyous que l'on croise avec pignon sur rue..et qui nous enfarinent à longueur d'année, mais que l'on a appris à reconnaitre..

Demain l'année s'achève une autre commence, mais on le sait déjà, rien ne va changer vraiment..seuls les yeux de Pablo, de Lola préfigurent un nouveau monde..leur transmettre ce que l'on sait, voilà notre gageure...pour que des gens d'ailleurs, ne viennent pas un jour changer leur nom en Kevin et Cyndy....

Un abrazo fuerte à tous ceux qui au quotidien repoussent les murs qui nous enserrent...

CHF