1 contribution / 0 nouveau(x)
La valse de los caïdos

La valse de los caïdos

 

SER TORERO

C’est accepter de se mettre à genoux devant plus de cinq cent kilos de fureur lancés sur vingt mètres.

 

SER TORERO

C’est accepter de se faire trainer sur plusieurs mètres sur du sable abrasif

 

SER TORERO

C’est accepter qu’une corne vous déchire les chairs

 

SER TORERO

C’est accepter d’être jeté en l’air, de retomber sur la pointe de la corne.

 

SER TORERO

C’est se croiser quand on a vu son compagnon se faire prendre.

 

SER TORERO

C’est plonger dans les cornes, chairs meurtries, ensanglanté pour tuer dans les règles du pundonor.

 

SER TORERO

C’est accepter de mourir dignement, vêtu d’or et de sang, par un soir de printemps.

 

SER TORERO

C’est tout cela à la fois un 20 Mai à Madrid.

 

Juan Mora, Antonio Nazaré, Jimenez Forte, tous trois blessés, corrida arrêtée au troisième toro de Ventorillo.

 

CHF