1 contribution / 0 nouveau(x)
Le feu à la Garrigue

 

Le feu à la Garrigue...

 

 

Demain alors que les instances de la FSTF se réuniront à Rion Des Landes, en toute convivialité, se tiendront les journées taurines de Rodilhan.

Il m'étonne toujours que nous soyons surpris par l'extrême violence des anti-taurins qui ont prouvés et ce, depuis longtemps, que c'était leur lot quotidien, voire leur fond de commerce..

Jusqu'à ce jour ils arrivaient à se “victimiser“ facilement, jouant sur nos individualités, notre pacifisme (qu'ils ont pris pour de la lâcheté) et le laxisme bon enfant des représentants de la République.

Depuis cet été, et les prises de décisions courageuses de certains élus, notamment dans le Sud Ouest, les antis n'ont plus les mains libres, et leurs actes délictueux, si ils ne sont pas encore punis par la loi, sont en tout état de cause réfrénés dans leur violence par les représentants de la loi.

Leur Leader assumé, Jean-Pierre Garrigue que l'on a vu très actif à Rion des landes notamment (et bien moins à Dax)..mais paradant devant les médias, récidive donc en laissant toutes sortes de menaces planer sur les journées taurines de Rodilhan.

Les appels au calme qu'il peut proférer d'un côté, sont contre balancés par la haine dégagée dans les propos de ceux qui annoncent non seulement leur soutien, mais encore leur présence musclée, sur les réseaux sociaux...assortis du fameux: “et si il arrive quelque chose ce sera de votre faute“...un peu comme si des bandes de Hooligans annonçaient leur venue dans une ville, pour un match à haute tensions, en menaçant d'y mettre le feu, et d'en découdre avec le public local, si on ne les laissait pas accéder au stade

Les anti...Républicains que sont les gens qui s'annoncent ne seront pas le millier attendu par la désespérée du mégaphone, que l'on a pu voir par ailleurs, et dont certains se sont désistés..celà décuplera-t-il leur violence?

Nous ne le savons pas.

Ce que l'on sait en revanche, c'est que les autorités locales sont prévenues, par eux comme par les représentants de groupes aficionados, que les risques sont réels, et que leur décision est de transgresser la loi....

Libre à eux, car ils ont déjà perdu la partie...en effet: si ils transgressent la zone délimitée par arrêté comme ils l'ont fait ailleurs, il se pourrait que cette fois encore (comme à Dax) ils se heurtent aux forces de police....

Si ils ne le font pas, leur présence ne dérangera personne, la provocation étant ce qu'ils recherchent bien évidemment...ils perdront tout l'intérêt des annonces faites avant.

Il est aussi curieux que personne ne relève leur effet d'annonce sur la “vague“ qui va déferler et les quelques individus repérés maintenant à chacune de leurs sorties, dont certains sont des étrangers connus pour d'autres activités plus graves encore.

Nous suivrons attentivement tout cela, mais la pression est maintenant sur monsieur Garrigue, qui en tant que Leader déclaré sera responsabilisé sur tout ce qui pourra se passer, (et pas l'inverse) ne pouvant plus se cacher derrière son petit-doigt ou madame Brigitte Bardot...ou quelques médias compatissants (des animalistes pseudo journalistes américains seraient présents) à Rodilhan (on croit rêver) au risque, comme le pompier Pyromane, de mettre le feu à la...Garrigue.

Bon Weekend à tous.

CHF