Le plan de défense des cultures taurines approuvé en Espagne

Nous nous réjouissons du Communiqué publié ce jour par l'Union des Villes Taurines de France et reproduit ci-après. Il rend compte de l'engagement solidaire des entités taurines espagnoles et françaises dans la défense, l'illustration, la transmission, des cultures, pratiques et rites liés aux taureaux. Ce qui a déjà été initié en France et qui se poursuivra tout au long de 2018 a été largement approuvé. Les professionnels espagnols continueront à participer au financement du plan et semblent envisager des initiatives identiques en Espagne.

Il est à regretter, pourtant, que l'aficion espagnole ne participe pas à ces débats, qu'il n'existe pas encore en Espagne une association comme l'Observatoire National des Cultures Taurines où siègent, à côté des professionnels, la Fédération des Sociétés Taurines de France et l'Union des Clubs Taurins Paul Ricard.

Les aficionados ont légitimement droit au débat, tant en Espagne qu'en France, parce qu'ils sont indispensables. Sans eux, qui paierait, en fin de compte, la fête ?

 

 

COMMUNIQUÉ
du 7 février 2018

 

FRANCE ET ESPAGNE RENFORCENT LEUR UNION

 

L’Union des Villes Taurines de France (UVTF) et l' Observatoire National des Cultures Taurines (ONCT) se sont réunis hier à Madrid avec la Unión de Toreros (UT), la Unión de Criadores de Toros de Lidia (UCTL) et la Unión Nacional de Picadores et Banderilleros Españoles (UNPBE), pour leur présenter les résultats du travail effectué à ce jour et les objectifs poursuivis en 2018 pour la défense, le développement et la transmission de la culture taurine, conformément au plan dans lequel tous les organismes professionnels sont impliqués depuis 2015 au côté du monde taurin français, en cédant 1% des honoraires et contrats perçus dans notre pays.

Le président délégué de l’UVTF, Yves Ugalde, maire adjoint à la culture et à la tauromachie de Bayonne, a réaffirmé en préambule la volonté politique des maires des Villes Taurines de défendre la Tauromachie et de poursuivre les actions prévues par le Plan dont la mise en œuvre est assurée par André Viard, président de l’ONCT et commissaire de l’exposition Tauromachies Universelles.

Olivier Baratchart, directeur des arènes de Bayonne et président de l’Association des Organisateurs de Corridas et Novilladas du Sud-Ouest, détailla ensuite le bilan des actions menées.

Au niveau financier, l’apport conjoint des trois entités professionnelles espagnoles représente 35% des recettes annuelles, l’apport des Villes Taurines au travers de leurs cotisations et des aficionados, par le biais des 50 centimes d’euro prélevés sur chaque billet dans la plupart des arènes, représentant les 65% restants.  

Parmi les réalisations liées au Plan durant ses trois premières années d’exercice, André Viard mentionna la production du documentaire Tauromachies Universelles en trois langues et la fabrication de deux jeux de l’exposition qui l’accompagne, deux outils pédagogiques qui servent de support au travail de transmission effectué au travers de nombreuses opérations menées dans les régions taurines depuis deux ans.

Le catalogue de l’exposition et le DVD du documentaire édité par l’UVTF et l’ONCT fut également présenté et offert aux entités professionnelles espagnoles, auxquelles il fut expliqué qu’ils servaient de supports aux relations entretenues avec les parlementaires, ministères, rectorats, régions et départements, pour leur exposer et faire prendre en compte la valeur culturelle de la Tauromachie. 

Fut également présenté et offert aux organisations professionnelles espagnoles le livret didactique intitulé "La Course de Taureaux", dont un premier tirage fut édité en décembre à 150000 exemplaires, lequel propose un récit fondateur de la culture taurine au travers des éléments présentés de manière plus extensive dans les Tauromachies Universelles.

Ce livret sera distribué gratuitement tout au long de l’année 2018 dans les collèges, lycées, villes taurines, mairies, offices de tourisme, etc… pour diffuser de la manière la plus large possible les valeurs universelles dont est porteuse la Tauromachie et renouer ainsi le lien distendu avec les générations futures. 

Les actions juridiques et institutionnelles menées par l’ONCT et l’UVTF auprès du gouvernement et du parlement pour renforcer le statut de la Tauromachie en France furent également évoquées. 

Au terme de ces rencontres, l’UVTF, l’ONCT, le UT, la UCTL et la UNPBE ont réaffirmé leur volonté de poursuivre ensemble les actions entreprises et se sont félicités de la convergence de vue et d’objectifs entre les acteurs institutionnels de la France et de l’Espagne taurine

 

Voici comment Mundotoro a reproduit la nouvelle :

Francia y España, de la mano en el Plan de defensa,
desarrollo y transmisión de la Fiesta

06/02/2018 20:33

 

icono-sumario La Unión de Ciudades Taurinas francesas y el Observatorio Nacional de las culturas taurinas explican sus avances a la Unión de Toreros, la UCTL y la UNPBE

Imagen de la reunión mantenida este martes en Madrid I MUNDOTORO

 

MUNDOTORO > Madridlinea-pie-fotos-noticias

La Unión de las Ciudades Taurinas francesas y el Observatorio Nacional de las culturas taurinas se reunieron este martes en Madrid con la Unión de Toreros (UT), la Unión de Criadores de Toros de Lidia (UCTL) y la Unión Nacional de Picadores y Banderilleros Españoles (UNPBE) para presentarles los avances y los objetivos de su Plan de defensa, desarrollo y transmisión de la Fiesta, al que las tres entidades profesionales participan de forma activa, cediendo el 1% de sus ingresos en el país vecino.
 
Así, el presidente delegado de la UVTFYves Ugalde, teniente alcalde de Bayona, afirmó en el preámbulo la determinación política de los alcaldes de las 50 ciudades taurinas para defender la Fiesta y llevar a cabo las acciones previstas por el Plan cuyo desarrollo asume André Viard, presidente del Observatorio y comisario de la exposición Tauromaquias Universales.
 
Olivier Barachart, también del Ayuntamiento de Bayona y presidente de los organizadores del suroeste, detalló el balance de las acciones emprendidas y sus presupuestos. A nivel financiero, la aportación conjunta de las tres entidades profesionales representa un 35% de la recaudación global anual, mientras que las ciudades taurinas, a través de sus cuotas, y el público, a través de la contribución de 50 céntimos por cada entrada vendida en la mayoría de las plazas, suman el 65% restante.
 
Entre las realizaciones más destacadas llevadas a cabo gracias a este Plan, André Viard mencionó la producción en tres idiomas del documental Tauromaquias Universales, así como la concepción y fabricación de la exposición ofreciendo el mismo contenido. El documental y los dos juegos de la exposición son la base del proyecto de transmisión entre generaciones llevado a cabo a través de numerosas operaciones organizadas en las regiones taurinas desde hace dos años.
 
También se editó el catálogo de la exposició,n que fue mandado a todos los parlamentarios, ministerios, rectorados, presidentes de consejos regionales y departamentales, para presentarles el valor cultural de la Tauromaquia.
 
Asimismo, se editó en diciembre un libro didáctico a partir del contenido de Tauromaquias Universales con una primera tirada de 150.000 ejemplares. Será distribuído gratuitamente a lo largo del año en colegios, universidades, ayuntamientos, oficinas de turismo, para difundir un relato fundacional positivo de la Tauromaquia y reanudar así con las nuevas generaciones para asegurar el futuro.
 
Obviamente, la labor de la UVTF y del ONCT se sigue desarrollando también a nivel institucional para preservar y fortalecer la protección jurídica de la Tauromaquia en Francia, tanto con el ministerio de Cultura, de Educación nacional, de Interior y de Justicia, como de la Asamblea Nacional y del Senado.
 

Al final de los encuentros mantenidos a lo largo de la mañana, la UVTF, el ONCT, la Unión de Toreros, la UCTL y la UNPBE han reafirmado su voluntad de trabajar de forma conjunta para preservar el futuro