1 contribution / 0 nouveau(x)
LE POISSON POURRIT TOUJOURS PAR LA TETE.

J'ai attendu quelques jours avant de finaliser mon propos, car je me marre come disait Coluche..

Je me marre parce que la loi de l'argent roi, grâce au FIT Imperator, s'étale dans toute sa puanteur dans les égouts de Séville qui en ont bien vus d'autres...dernière en date, après les plates excuses de l'empresa Pagès baisant les pieds dorés des icônes vedettes en s'étant répandus face au sol à genoux et dans la position du missionaire acceptait tout sourire, l'arrivée des navires conquistadors de Manzanares, et de toute l'armada du FIT...Allant même jusqu'à proposer (d'ou mon hésitation) 5 Corridas (et au moins trois) à son altesse Morantissime...las, l'empresa Pagès, voulut (quelle hérésie) négocier le prix pour un tel accord...pan sur le bec...Morante restera au camion, pas de Séville, et pour les autres hop de nouveau tout en suspens...en clair, nouvelles pressions sur l'empresa Pagès.

On pourrait de l'extérieur applaudir des deux mains, en se disant, en voilà une empresa qui a des cojones et qui ne cède pas aux caprices des ors Mexicains? On peut comme l'écrivent certains demander leur départ, c'est vrai ça, et qu'est-ce qu'on va voir sur les rives du Guadalquivir, des toreros moyens sur des toros de triomphe?

L'an passé Séville est passée à côté, car elle n'a pas osé basculer, vers du toro plus fort, du torero plus ardu.

Perera et Juli restent libres, et pourraient obtenir à leur tour les clefs de la torre de oro...et si on bâtissait une féria autour d'eux, avec des types capables de toréer du dur, aussi ou du faux vrai (genre Bañuelos) par exemple..? On a vu des types se transcender à Madrid, et ailleurs, il existe des Flors, des Adame, Des Fandiño, des Urdiales, et d'autres...

Alors oui, on comprend, les cravates, les costars couleur robe cigare, les robes à pois des chignons montés aux cieux, tout celà dans le dur???

Séville n'est pas Madrid?

Au moment ou VIC nous envoie les cartels car il parait qu'il y a eu des fuites (vastes rigolade) quand on connait les écuries, et que l'on sent le poing du Fit vous entrer par le corps pour un Fist désagréable....la corrida de Cebada Gago sera peut être une corrida de Cebada Gogo ....on verra si des animaux ne seront pas blessés et remplacés (amis photos du campo au boulot) et si tout sera dans l'ordre. Car comment ne pas douter quand on voit les guerres menées sur des institutions aussi fortes que Séville...que ça magouille en profondeur.

Je me marre, j'ai reçu mon avis d'abono de Mont de Marsan, je ne sais pas vous, mais moi, je trouve ça curieux comme méthode, vendre un spectacle sans savoir ce qu'il y a dedans...? Mais tout le monde fait ça, me dit l'autre, le même qui veut virer l'empresa Pagès...tu es sur, que je lui réponds? C'est que moi je paye, je ne suis pas comme toi au callejon?

Bon...FIT aidant, Casas et Kika Sahra ayant encore le bébé pour trois ans dans les bras...je me dis que je vais avoir droit aux mêmes, avec le même cirque...c'est que l'an passé, on a voulu me vendre la féria comme extraordinaire...ça n'est pas comm ça que je l'ai vue...et j'ai trouvé le public plutôt gentil...(sic)

Donc Séville, Vic, Le Moun, Dax dont on connait les toros...(on peut refaire les paris pour les toreros ? on va aussi se marrer...) bref Le FIST pardon le FIT (faut que j'arrête de la faire celle-là) le FIT donc, essaime partout...on verra qui, des grandes places , mains sur le coeur pour la moralité et la défense de la corrida, résistera aux pressions (y compris financières) de nos amis mexicains...

Quand à Aignant, ce seront Darré qui ne démérite pas, et Jean Luc Couturier que j'ai visité il y a peu, qui présenteront leurs toros...

Voilà la loi de l'argent est dure, mais parfois elle arrive à s'annihiler un peu...pourvu que quelques mecs purs soient encore au milieu...on le sait les Italiens ont une expression pour celà: le poisson pourrit toujours par la tête...

CHF