1 contribution / 0 nouveau(x)
le SAINT

Le SAINT

 

Ne le dites à personne, le grand Saint Rédempteur, celui du grand pardon, se cache dans les Landes à quelques encablures du navire amiral que se trouve être le Plumaçon.

 

Ce Saint, est Espagnol, il s’appelle : “Saint Perdon“.

Il pardonne tout ou presque, surtout la “connerie humaine“.

En 2009 quelques adolescents, même pas anti taurins, foutent le feu aux vieilles arènes de bois, pour jouer.

C’est l’incendie de Troie, celui de Rome, Pompéi, la grande bibliothèque d’Alexandrie la mémoire des coursayres et de quelques novillos de respect mort pour l’aficion, qui viennent de partir en fumée.

 

La Muleta effilochée, roussie,  mais pas détruite, demande asile à son grand-frère voisin : le Plumaçon, de l’aide….et voici que depuis 2009 la novillada prend des allures de reine.

Une Baltasar Iban de grand respect, et une novillada concours ou déjà les Pedraza de Yeltes pointent leur bout du nez et un Palha d’empêchement nocturne.

Dimanche, le fameux Saint, nous présentera des élevages intéressants pour des novilleros qui ne le sont pas moins.

 

Husson avec un Valdellan (au souvenir piquant de Vic) et l’Astarac (qui met souvent les novilleros dans l’embarras)

On ne saurait trop lui conseiller de ne pas oublier de toréer avant de “poser“ et de se positionner ailleurs que sur le voyage, ou la tranche, ou le fil, enfin de se croiser, sinon ceux-là te voient.

 

Alejandro Marcos (qui se prit, souvent de plein fouet le Predraza de Yeltes de Garlin) devant un Castillero de Huelva (du mélange explosif Murube Urquijo, Veragua Santa Coloma)

Et un Sanchez Herrero pur Domecq de la branche dure Aldenueva) Le Garçon, un rien précieux devra faire face.

 

Enfin, mon préféré sur le papier José Garrido, vainqueur en 2013 au Moun (vainqueur à Madrid, et triomphateur à Séville, cette saison) qui lui, prendra le Palha (signalé remplacé par “la Muleta“ qui reste transparente sur ses changements) et le Pedraza de Yeltes (Pilar Domecq) dont on a pu admirer les deux corridas cette année à Dax comme Azpeitia, et vainqueur l’an passé de la concours de Saint Perdon (comme quoi les fundas ne sont peut-être pas toujours un handicap ?? la question vaut d’être posée..)

 

17H30 Dimanche, prions Saint Perdon, qui je l’espère n’aura pas à pardonner à deux trois pauvres hères venus là, pour nous insulter, mais surtout nous protègera pour avoir une jolie Novillada, qui par la caractéristique des élevages présentés fera la nique aux petits protégés endimanchés qui ne veulent même pas voir ces animaux là….dans leurs cauchemars les plus fous…

Que ceux qui eux l’osent, mettent en valeur le toro, et ensuite (et si possible se fassent plaisir)..

Suerte para todos