En ce dimanche 2 juillet 2017, rendez vous avait été pris à Boujan-sur-Libron pour cette troisième édition de feria et une journée totale du fer de Dolores Aguirre.

En ouverture ce fut une excellent novillada sans picador avec des exemplaires de forte corpulence (trop pour beaucoup) le 4ème étant plus léger mais d'une bonne noblesse que son jeune novillero a su bien exploiter.

Le 1 pour C MONTORO était très compliqué et le garçon a fait face à ce taureau qui possédait une charge assez désordonnée et a été dur à fixer.Réception de cape par vent violent et faena de vaillant. 3 Pinchazos et 3 avis...

Le 2 pour C CARMONA qui attend son taureau a porta gayola pour une larga suivie de véroniques. Son taureau très difficile donne des coups de tête désordonnés.Avec beaucoup de cran le garçon fera face et sera bousculé sans mal avant de pouvoir en terminer.

Le 3 pour El PERE, lui aussi fort bien roulé, sera bien reçu de cape et il montrera toute sa puissance. La faena se fera sur les 2 cornes avec quelques passes bien conduites et téméraires. Pinchazo et entière, vuelta.

Le 4 pour El RAFI est le plus léger du lot, ce sera un bon novillo avec beaucoup de noblesse mais aussi du piquant que le jeune garçon a su conduire pour nous donner un excellent travail tant à la cape qu'à la muleta. Pinchazo, entière, 2 oreilles et vuelta au taureau.

Cette NSP fut entretenue par la présence de taureaux sérieux et une grande envie de ces 4 garçons qui faisait plaisir à voir. Merci à tous.

 

L'après-midi même fer donc. Le lot fut plus disparate avec des taureaux bien présentés, 2 avaient les cornes légèrement abîmées ce qui fut annoncé en début de course, bravo ! Malheureusement ils n'ont pas été comme attendu, certains montrant des signes de faiblesse.

M.A. PACHECO reçoit le 1 par véroniques et demie et revolera. Le taureau prend 2 piques et une troisième légère. La faena est construite sur les 2 cornes avec de bonnes séries de derechazos et naturelles. 2 pinchazos et une entière plate.

Le 4, bien fait, est reçu de cape par véroniques et demie. Il prend 2 piques sans pousser. La faena est débutée par 4 derechazos et 4 naturelles. Puis le taureau va a menos. La fin sera de 3 pinchazos et ¾ de lame après avis.

Le 2 pour L.M. CASTELLANOS sera réceptionné par véroniques et prendra 2 piques sans trop pousser. Le garçon entamera sa faena à droite et gauche sans trop de profondeur. 2 pinchazos, 2 avis et 3 descabellos.

Le 5, un beau colorado bien armé, un peu playero sera un taureau avec beaucoup de présence. C'est bien sûr au tiers de piques réussi que l'on pourra apprécier la caste et la bravoure de l'animal qui ne s'en laisse pas compter. La première pique très violente (cheval cabré), Gabin Rehabi en équilibre. Á la deuxième rebelote, le taureau soulève tout sans mal. Á la troisième il charge de loin mais sort seul. Á la quatrième, citée de loin, le taureau s'élance en réfléchissant mais il va là aussi montrer sa caste. Le tercio est grandement ovationné, musique et piquero remercié pour ce moment de toreo. La suite fut plus éprouvante pour le garçon qui a eu du mal face à cet animal qui se réserve après tant d'efforts. Mort laborieuse avec 2 avis.

Maxime SOLERA reçoit le 3 par larga de rodillas puis véroniques. Le taureau prend 3 piques. La faena bien débutée se fera sur les 2 cornes avec 2 bonnes séries en s'exposant. Mort lente.

Le 6, un beau taureau bien fait, sera reçu de cape volontairement. Il prendra 3 piques avec allant et la quatrième poussée. La faena sur les 2 cornes sera entrecoupée de moments plus engagés méritoires pour le garçon. Dommage que la mort fut compliquée. Pinchazos, avis et descabello.

Donc la tarde sans être comme souhaité fut par moments intéressante... J'ajouterais pour conclure que les deux premiers taureaux furent écartés par Baptiste Borde avec un accrochage au deuxième qui ne lui permit pas d'écarter le troisième.