Diego Urdiales distingué par l'Union Taurine Nîmoise

 

L’Union Taurine Nîmoise avait fait le plein de sa réunion de vendredi dernier pour entendre le maestro Diego Urdiales prononcer une conférence sur “Le toreo classique”.

L’invité y revint sur sa temporada 2014 dont il détacha ses prestations madrilènes et, en particulier, la manière dont il y a toréé al natural, “Sevillanito”, le taureau d’Adolfo Martín. Il aime, affirma-t-il : « s’affronter à des toro "bravos y  encastados" quelle que soit leur origine. »

Il a ajouté, « J’ai un grand respect pour l’aficion française parce qu’elle m’accompagne depuis longtemps et qu’elle a  apprécié les qualités que j’ai pu lui montrer à chacune des occasions qui s’est présentée. »

À l’issue de la réunion, le Président, Eric Pujante, lui remit la médaille de l’Union Taurine Nîmoise.

Intéressant exercice pratique le lendemain où, au cours d’un tentadero chez Pagès-Mailhan, aux Jasses de Bouchaud, Diego Urdiales montra, une nouvelle fois, devant trois vaches difficiles à soumettre, l’efficacité de sa main gauche.

Le blog espagnol Lascosasdeltoro a donné de ces évènements la relation que nous reproduisons ci-après :