C'est sous un beau soleil que nous nous sommes rendus à Aire sur l'Adour pour voir lidier un joli et bien présenté lot de novillos de Juan Luis Fraile. Grosse entrée avec la présence de plusieurs Bandas sur les tendidos.

Le 1er destiné à Juan Carlos CARBALLO fait une belle sortie suivie de véroniques de réception rapides. A la pique la première est moyenne et reprise ; à la deuxième il sort seul et à la troisième idem. 3 paires de bâtons dont 2 extra avec salut. Brindis à tous. La faena commence par des doblones puis 3 derechazos, 3 autres et de bons redondos. A gauche 4 naturelles aidées, suivies de 2 autres et d'un pecho. Retour à droite pour 3 derechazos et aliño par le bas. 2 pinchazos précèdent une entière. Applaudissements.

Le deuxième pour Maxime SOLERA est reçu en piste par une porta gayola un peu confuse car le toro s'est repris en sortant et a obligé Maxime à se replacer. Véroniques désordonnées le toro montrant son sentido et cela jusqu'à la fin. 2 piques moyennes puis 2 autres désordonnées. Banderilles moyennes et compliquées. Les muletazos de réception sont suivis de derechazos et d'un pecho. Le toro donne du chef et n'est pas tranquillisant mais Maxime fait front. Le toreo s'en trouve désordonné avec 3 naturelles aidées très risquées. La fin est difficile avec 3 pinchazos avant une demie épée.

Le troisième échoit à Dorian CANTON, c'est un beau toro lui aussi qui fait une bonne sortie pour 5 véroniques et la demie allurées. 3 piques la deuxième loupée et reprise dont le toro sort seul. Bonnes paires de banderilles avec salut des coletudos Mathieu Guillon et Manolo de los Reyes. Brindis au ciel. Muletazos volontaires plus derechazos et pecho. 4 naturelles aidées et pecho avant reprise à droite. 2 pinchazos précèdent un ¾ d'épée très très basse.

 

C'est à ce moment que la musique joue le pasodoble d'Ivan Fandiño en hommage au torero. Les arènes sont debout et digne pour une grande ovation à la fin du morceau.

 

Bonne sortie du quatrième que JC CARBALLO accueille par 5 véroniques menant le toro au centre. Celui-ci sort seul de la première pique, la deuxième étant loupée avant une bonne troisième bonne et surtout bien placée. Le piquero est applaudi sans plus. 3 paires de banderilles la première bien posée, les 2 et 3 de qualité moyenne. Brindis. Début de faena par doblones et pecho. 3 derechazos bien dessinés déclenchent la musique. La faena se poursuit par 3 derechazos et 4 naturelles aidées conclues d'un pecho. Aliño avant une entière contraire très engagée avec voltereta à la clef. L'oreille demandée par le public est majoritaire.

Le cinquième de M SOLERA est aussi un beau toro très bien présenté qui fait une très belle sortie menant à 5 véroniques et une media. La première pique est ratée avant une seconde poussée mais désordonnée, le toro cabécéant dans le peto avec des marques de faiblesse. Dorian Canton effectue un quite par chicuelinas. 3 paires de banderilles la troisième bonne. Brindis au ciel. Séries hautes, la main posée sur la barrière. Puis 4 derechazos et pecho avant 3 autres. 3Naturelles sont servies avant retour à droite le toro étant de plus en plus réservé. 3 pinchazos avant une entière le tout de la main gauche.

Le sixième réservé à D CANTON est un novillo léger et fin qui avait 60 kgs de moins que ses 5 frères, mais peu importe. Il désarme Dorian après 4 véroniques. La première pique est peu appuyée, la seconde est loupée. 3 paires de banderilles, bonne la troisième. La faena débute par par 5 muletazo servis à un toro tardo ; puis 5 derechazos profitant du voyage de l'animal. 3 autres suivent mieux effectués avec pecho. 3 naturelles et derechazos mais le toro, peu intéressé, à tendance à fuir. Aliño avant une entière. Vuelta.

 

Ce fut un après-midi agréable surtout par la présentation des « Novillos - Toros » armés de belle manière ; un petit peu de faiblesse et une bonne présence en piste ce qui a fait que la course, tout en étant moyenne fut agréable à regarder.