Novillada du dimanche 26 août

....... Cinq novillos de Mariano VICENTE MUNOZ et un novillo de LA CRUZ (GRANIER -St MARTIN DE CRAU)

....... Trois quarts d'arènes - temps chaud et léger vent.

....... Camille JUAN (framboise et or) - Son premier novillo effectue une sortie rapide du toril et remate.. Nous sommes gratifié d'une larga de rodillas. Le novillo envoie les pattes en avant et la tête dans les airs. La série se termine au centre. Il part seul à la 1° pique reste collé contre le peto sans pousser. Lors de la 2° idem et sort seul. ....... Lors de la 1° paire de banderilles le novillo coupe le terrain, et se couche sur la pose. La 2° paire est posée à la va vite…et mal. ....... Brindis au public. La faena débute le long des planches et finit au centre. Le novillero prend le temps de laisser respirer le novillo. Il est averti (puntazo semble t-il) lors d'un naturelle. On tente à droite. Quelques hachazos et trouve refuge prés des tablas, et semble vouloir y rester. Estocade quasi parfaite. Novillo bouche fermée. 2 descabellos.Applaudissements. Idem à l'arrastre. Vuelta du novillero.

....... Le quatrième , bizco et faible subit deux piques légères sans se livrer. Dés les banderilles le novillo se couche…Malgré la main haute le novillo se recouche (sic). Le troisième épée (trasera) sera la bonne. L'homme est déçu visiblement. Applaudissements ; Sifflets à l'arrastre.

....... Alberto LAMELAS (blanc et or) reçoit le second, veleto, à la sortie du toril .Le novillo envoie les pattes et se déplace avec rapidité en créant une certaine panique dans le ruedo... Il consent à prendre deux piques ( la 2° dans l'épaule) sans trop pousser........ La 1°paire posée par le novillero au centre , cornes passées. La 2° al quiebro au centre est plus sincère. La 3° al sesgo por dentro sur une corne........ Brindis au public. Début de faena au centre, derechazos rapides, le novillo s'agenouille sur une série main basse. Nouvelle série avec changement de main dans le dos et pecho.A gauche, l'homme est un peu loin du novillo. L'homme est avisé sur un derechazo. 4 manoletinas, porteuses sur le public, qui déclenchent des applaudissements ( ???) La 3 ° épée - après 2 pinchazos - sera la bonne, bien placée et d'une efficacité rapide. Vuelta et applausos à l'arrastre.

....... Le cinquième est reçu en piste comme le précédent. D'entrée, le bicho nous gratifie d'un extrano et poursuit dans le même registre par deux tentatives de saut dans le callejon. Le novillo erre, à sa guise dans le ruedo. Y a-t-il un pilote dans l'avion ?....... Banderilles posées par le novillero - Le bicho s'affale sur la 1° paire. L'homme se fait suivre à la façon de qui vous savez… en épuisant inutilement l'animal. La 3° paire courte est posée al quiebro........ Début de faena laborieux, l'animal respirant mal et donne des signes de faiblesse manifeste. Avertissement sans frais, l'animal venant droit sur l'homme. Il ne veut et ne peut plus passer dans le leurre. Il convient d'abréger. Simulacres de passes de rodillas… et applausos. Un pinchazo et la 2° entière , basse mais efficace. 1 Oreille et arrastre applaudi.

....... PEPE MORAL (Lie de vin et or) - Le 3° novillo fit une vuelta de campana qui réveilla quelque peu le public. Il vint direct sur le réserve à cause de la démission du péon qui aurait dû le détourner… mais à quoi bon.. reste collé et s'affaisse à la sortie seul........ Brindis au public. Le bicho se couche ( 3 fois) dès le début de la faena. Série de derechazos A gauche les passes sont arrachées. Nouvelle série plus templée. Final quelque peu tremendiste dans les cornes. 2 pinchazos - 3° entière( caida) concluante. Salut.Applausos à l'arrastre.

....... Le 5°, sobrero de GRANIER ( LA CRUZ) bien dans le type de la maison avec toutes les caractéristiques physiques, remate, semble observer ave calme le ruedo. Mise en suerte par un péon ( le ton est donné), subit une 1° pique (carrioca) en sortant seul. Lors de la 2° rencontre le novillo est livré à lui même, donc sanction volontaire immédiate 3° pique sur le réserve dans l'indifférence et le désintéressement le plus total de la cuadrilla. ....... L'animal donnant de la tête, début de faena prudent , sur la pointe des pieds. L'homme est désarmé. Il prend rapidement l'épée. La 1° entière mais plate, sort seule, l'animal bousculant un péon. La 2°entière est trasera et verticale. La 3° de même acabit. Sifflets. Un avis. Descabello. ....... Bronca justifiée car comme l'on dit pudiquement : " L'homme n'a pas voulu voir l'animal. " Le novillo est mort la bouche fermée Applausos à l'arrastre