19 août 2005 - Novillada sans picador en Arles

.........Juan Fernando (Monterrey, Mexique) remplaçant Curro Amaya blessé, Samir (Arles) et Federico (Arles) affrontaient 6 becerros des héritiers de François André qui se sont tous avérés excellents, avec mention supérieure pour le 3ème, très typé Santacoloma dans la morphologie comme dans le "moteur".

. .......Le Mexicain paraît prêt pour la catégorie supérieure. Métier, temple, sûreté, et sens consommé des trajectoires aux banderilles ; seul bémol : une tendance à toréer "moderne", c'est-à-dire peu engagé, peu croisé. Mais quand il le fait, alors !... L'épée l'a privé d'une oreille au 1er et de la seconde au 4ème. Il semble avoir de l'avenir

. .......Samir est basto, très vert, peu courageux/confiant en ses moyens, et brusque. Il ne finit pas ses passes et donc ne domine pas. Mais l'afición est là.

........Federico confirme sa bonne prestation de Saint-Martin de Crau. Le bougre est vert, mais il a un "quelque chose" : envie, personnalité peu commune, avec une tête à la Manolete... sans le tragique !, courage et sens du recours. Et quand l'occasion se présente, lui, il tire le toro de bout en bout. Se "jette" vraiment à l'épée. Que deviendra-t-il ? Nul ne le sait.

.......Mais allez-donc voir Federico...