14 juillet 2005 - Novilladas à Bayonne

Matin - Novillada sans picador organisée par la Peña Taurine Côte Basque à l'occasion de son 30ème anniversaire. .......5 erales de El Palmeral (Bidache) pour Javier Anton (école Taurine de Navarre), Salvador Barberan (école taurine d'Algeciras), Julien Dusseing "El Santo" (Pontox), Patrick Villebrun (école taurine de Nîmes), le 5ème taureau étant attribué au meilleur des quatre novilleros. .......Excellent comportement des erales du Palmeral (origine Atanasio Fernández-Conde de la Corte via Antonio Ordóñez). Ces jeunes taureaux, très mobiles, répétaient infatigablement. Un bon point pour cet élevage français que Jean François Majesté, coureur d'encierros par ailleurs, conduit avec beaucoup de compétence. .......Les quatre novilleros n'ont pas démérité et ont été applaudis. ......."El Santo" (1 oreille) a tué le cinquième animal. .......Le très jeune Patrik Villebrun a montré de très bonnes manières (vuelta). .......A noter que l'entrée générale était à dix euros et gratuite pour les enfants de moins de 14 ans. Plus de 2000 personnes occupaient les gradins. Plein succès pour ce type de spectacle qu'il faudrait multiplier. .......La Peña Taurine Côte Basque est à féliciter !

Après midi - 6 novillos de Puerto de San Lorenzo pour Mario Miguel, Mehdi Savalli, David Esteve. .......Novillos très bien présentés, supportant au total 12 piques et provoquant deux chutes. Du bétail sérieux et solide comme nous l'aimons ! Pourquoi les pensionnaires de cet élevage frisent-ils assez souvent l'invalidité quand ils prennent un an de plus, erreurs dans l'alimentation, surengraissement excessif, déminéralisation, drogages ? .......Le novillero Portugais Mario Miguel a été dépassé par les évènements. .......Mehdi Savalli un peu en deçà de son premier adversaire s'est bien rattrapé avec son second qu'il a toréé avec son enthousiasme communicatif. Un relatif échec à l'épée l'a privé de l'oreille. .......Le triomphateur fut David Esteve, dont c'était la première novillada piquée, et qui a obtenu une oreille puis une vuelta. Détermination, aguante, temple... Ce jeune garçon présente d'excellentes dispositions. .......Un tiers d'arène, soit 3000 à 4000 personnes.

.......Une excellente journée ce 14 juillet à Bayonne ! Il faut faire taire les esprits chagrins qui se complaisent à répéter que la novillada est morte !