1 contribution / 0 nouveau(x)
ou l'on apprend

 

Ou l'on apprend

 

Que le maire de Bogota a été destitué de sa charge et frappé d'inéligibilité pour 15 ans ce qui devrait permettre le retour des corridas en force à Bogota.

Le fameux Gustavo Petro s'étant mélangé les crayons dans l'attribution de marchés liés au ramassage de “poubelles“ aurait apparemment favorisé un certain nombre de proches le lui rendant bien...

Comme quoi, être anti-taurin n'est pas un gage de probité absolu, on l'a vu par ailleurs avec les soutiens belges bien embarrassants pour les antis, Français (ou plutôt Européens, quoique depuis peu et soutenus par un lobby américain, relayé d'ailleurs par la très décevante Anne Saint Clair (madame DSK) dirigeant la branche française du “Huffington post“ et qui se livre à de brulants pamphlets anti-taurins sous les signatures de Roger Lahana, Christophe Leprêtre, Anna Galore etc...

assénant contre vérité et à la limite de l'insulte (lisez ceci : http://www.huffingtonpost.fr/anna-galore/torture-animaux-corrida_b_3183487.html) et plus généralement (http://www.huffingtonpost.fr/tag/tauromachie)

Comme me le disait un ami, ils ne représentent rien...et qui les lit ? D'accord, mais qui a eu un droit de réponse? Quid de l'intégrité journalistique “enquête“ et “contre enquête“

Pas faux, mais, au moment ou la prise de conscience se fait sur l'impérieuse nécessité de la défense organisée de l'aficion et plus largement de la corrida elle-même, au moment ou l'on est choqué par un emballage de jambon, des livres, ou je ne sais quelles paires de lunettes, peut-on se poser la question des lobbys soutenant les anti taurins, et leurs soutiens financiers...car il faudra un jour m'expliquer comment des “commandos“ étrangers arrivent en groupe par TGV, Bus, louent des fermes pour s'entrainer à ce qui mènera aux actions de Mimizan, Rion ou encore Rodilhan... ? 

Quand on sait le soutien des végétalien, végétariens de tous crins, tels monsieur Caron chantre du “Ecoutez moi,comme  je vous donne bien une leçon...“ mais petit garçon face à un Olivier de Kersauzon, expliquant avec des mots simples sa vision de la corrida...quand on sait qu'aujourd'hui des américains on cloné un steak...j'en frémis...

 
Quand j'entends les horreurs proférés sur un prêtre , l'abbé Teissier, les menaces proférées parce qu'il a trouvé dans la tauromachie ce qu'y avaient vus tant d'artistes de renom..
 
Quand on lit les résultats donnés par Nîmes sur l'influence économique positive des férias...coup de pied aux ânes qui profèrent des contre vérité sur les coûts inhérants à la corrida.
 
On se dit qu'il y a du grain à moudre au moulin.

On l'on apprend aussi et c'est à leur honneur que l'union des villes taurines se regroupe pour agir à son tour et retiendra un euro par billet d'entrée...(on espère bien que ce ne sera pas un euro de plus pour l'aficionado...) afin de défendre celui-ci....que le jeune Léal, se lance dans une opération découverte de jeunes talents...dont il y aura surement beaucoup à dire..sur la légitimité de Juan Léal lui-même très jeune et si l'on en croit sa saison doit encore prouver beaucoup...voire de son entourage, et surtout de la sincérité de cette action (Objectif réel, quand on sait qu'il y a recrudescence de novilladas et les “bolsin“ qui existent déjà..on ne comprend pas très bien...à moins que certains veuillent monter une “académie“ taurine, vivier Français ou l'on pêcherait les talents...restons positifs, mais attentifs)..

Ou l'on apprend que l'observatoire des cultures taurines se propose d'aider tout aficionado ayant des preuves d'agressions par les antis, pour les défendre..

Ou l'on apprend que le coup de barre vers le torerista subodoré, puis officiellement annoncé à Dax, avec les retours des élevages “Desgarbadesques“ dans la tradition dacquoise....les figuras vont pouvoir arrêter de faire la gueule et tortiller du chiffon sans souci...

Noël approche à grands pas, le campo se pare de la brillance des gelées matinales, les naseaux fument...de l'autre côté de la planète, Fandiño continue sa marche en avant, et même si nous serons privés du mano à mano tant attendu par tous, entre Joselito Adame (qui se fait un prénom) et le tsar Yvan...pour cause de nouvelle blessure du premier (sa tauromachie intègre le met vraiment en danger , José a été pris sur une véritable manoletina de face, pieds joints..) on pense irrémédiablement à l'autre grand absent dont nous n'avons à cette heure, aucune nouvelle...un certain José...il se murmure que peut être cette saison....mais chut....attendons.

CHF