1 contribution / 0 nouveau(x)
oubli

 

 Je le disais en souhaitant les vœux pour cette année 2014 nos mémoires souvent nous font défaut.

Qui se souvient des toros de l'année, leur élevage, leur nom....(jusque celui de la corrida historique de Nîmes?) il nous faut, bien souvent, quelques écrits pour retrouver ceux-ci ou un cartel exact, bref nos mémoires s'encombrent de tant d'informations au quotidien, qu'il nous est difficile de les trier et de les conserver.

Il faut à nos mémoires des piqures de rappel.

L'annonce relayée par les médias taurins du festival annoncé du 22 Mars prochain à Vistalegre (Madrid) en présence des figures de proue du toreo (Diego Ventura, Enrique Ponce, El Juli, José Marie Manzanares, Perera, Talavante) en est un exemple.

Ce festival est donné au profit du banderillero El Chano, qui nous a tellement fait vibrer dans la pose de ses paires de banderilles avant son accident de 2012 à Avila qui le conduisit sur la chaise roulante ou il demeure paralysé.

Fait divers taurins, nous sommes passés à autre chose, mais lui ?

Lui se réveille chaque jours dans son carcan d'immobilité, mesurant au quotidien ce qui l'éloigne peu à peu de son état d'avant. Mesurant aussi l'espacement peu à peu des visites, des coups de fil, et de ce qui faisait son quotidien.

Je ne peux m'empêcher de penser à Nimeño II qui n'a pu supporter de ne plus être torero.

Je ne peux m'empêcher de penser au échanges avec David Adalid suite à sa blessure, ou avec Manuel Escribano, et combien tous sont tellement attachés à nos mails et nos mots de soutien de simples gens, mais qui leur donne cette fierté qui les pousse à se battre au quotidien.

Je ne crois pas pouvoir être à Madrid pour ce festival (mon banquier me l'interdirait) mais en tout état de cause on souhaite que les locaux se rendent à ce festival en l'honneur d'un type qui a donné son état d'homme pour notre passion.

Je ne garde d'El Chano que ses danses au fil de la corne du toro, son courage exceptionnel, d'hier et d'aujourd'hui.

CHF