Enfin le ciel est dégagé, il ne pleut plus et c'est sous un beau soleil que nous avons vécu cette journée.

En matinée, les 4 Camino de Santiago de Jean Louis Darré sont de belle présentation et tous bien armés pour des erales en novillada non piquée. Ils furent un peu faibles parfois, mais, en général, ils ont donné un bon jeu, plus compliqué le 3.

Avec le premier Dorian Canton se montre très appliqué et inspiré ; il le reçoit avec une cape variée.La faena bien faite se conclue par une estocade entière. 1 Oreille.

Avec le n° 3 son dernier adversaire en non piquée il se comporte honorablement avec une bonne faena puis une entière nécessitant un descabello. 1 Oreille.

Yon Lamothe est un garçon grand et élancé qui apprend son métier et qui parfois a une bonne gestuelle ce qui ne suffit pas. La volonté est là, le garçon peut s’aguerrir. Ce sera compliqué avec les aciers. Applaudissements à son premier et silence à son second.

 

L'après-midi prédisait une course de Toros attendue par beaucoup avec :

3 Concha y Sierra très bien présentés, allant au cheval sans trop se faire prier et sans trop pousser les n° 1 et 2, mieux le n°3.

Octavio Chacon reçoit le premier à la cape de bonne manière, il dirige le tiers de pique de manière responsable en veillant à placer le toro à bonne distance et en évitant un châtiment trop sévère. Le toro se révèle faible sur ses pattes. Octavio construit une faena honnête sans plus qui ne soulève pas le public. Entière, descabello et simple salut.

Au deuxième, Pepe Moral le reçoit par véroniques en gagnant le centre. Après des mises en suerte au cheval correctes pour 3 rencontres, il engage une faena où il ne s'expose pas trop. Entière, descabello et applaudissements.

Manolo Vanegas très décidé reçoit le troisième par largas de rodillas puis par des véroniques en le menant au centre. Le toro se révèle combatif et pas du tout innocent. Il va au cheval 3 fois mais de manières diverses. Manolo l'entreprend avec des passes hautes risquées puis construit une faena qui ira crescendo, le toro n'étant pas de tout repos. Après des séries méritoires il porte une grande Entière en s'engageant vraiment. Il reçoit 1 Oreille bien méritée.

Ensuite aussi attendus :

3 Valverde bien présentés, le premier était lourd et avait une armure imposant le respect avec une grande envergure.

Octavio Chacon le reçoit vaillamment mais prudemment à la cape. Le toro se conduit au cheval avec plus de poder que de bravoure provocant un batacazo sans mal pour personne. Il revient 2 fois au cheval, le picador étant ovationné. La faena fut de bonne facture sur la droite d'abord puis à gauche mais en gardant un peu de réserve. Entière et 1 Oreille fêtée.

Le cinquième de l'après-midi reçu par Pepe Moral est bien présenté, armé et d'un autre acabit. Ce toro sera plus difficile à fixer. Il va par 3 fois au cheval en sortant seul à chaque assaut. Ensuite le travail sera un peu brouillon et va a menos. Entière tombée et silence.

Le sixième confié à Manolo Vanegas est un toro plus léger armé normalement et d'un tempérament inégal. Il va au cheval 3 fois en sortant seul. Manolo se fait désarmer d'emblée avant de se reprendre, de se battre comme à son habitude et de parvenir à sortir quelques passes. Entière tombée et applaudissements.

Cette corrida attendue par tous les aficionados présents laisse perplexe avec 2 toros intéressants, un pour chaque encaste puis les 4 autres avec leurs particularités respectives donnèrent l'impression d'un manque de fond. La matière est là et il faut continuer d'espérer. Suerte gandero.