Maïté LABOURDIQUE

BAYONNE 1980-2015

Postface de Jean-Claude LASSALLE              

1 volume  : 208 p. :  illustrations en noir et en couleurs, 24x16 cm, broché
ISBN 978-2-909521-45-9 Prix : 20 €
           

En 1982, la toute jeune UBTF faisait paraître Histoire de la tauromachie à Bayonne de Claude Pelletier  qui nous a quittés en 1993 mais, il avait déjà, en quelque sorte, adoubé sa petite cousine pour nous proposer la suite de cette histoire : Maïté LABOURDIQUE.
Des abîmes des années 80 aux cimes fréquentes d’aujourd’hui, la plaza de Lachepaillet a reconquis  son prestige et place Bayonne comme une ville taurine majeure. De 1980 à 2015, l’auteure nous conte par le menu ces 35 temporadas bayonnaises avec à la fois pertinence et impertinence. La langue de bois n’est pas son idiome.
La postface est due à cet autre Bayonnais de pura cepa Jean-Claude LASSALLE qui exhorte les organisateurs à « écouter ce que leur dise les Bayonnais » pour pérenniser « cette marche en avant. »
En contrepoint du texte, l’ouvrage est doté d’une riche illustration photographique : mots et images qui vont replonger de nombreux aficionados dans les après-midis de gloire et d’ombres.

Maïté LABOURDIQUE, née à Bayonne,  aime les toros et le rugby, la lecture, le cinéma, la musique, et les beaux-arts, mais surtout les toros. Après 45 ans de fréquentation des arènes et une carrière dans l’Éducation Nationale, elle décide d’occuper sa retraite en prenant la plume pour un projet qui lui tient à cœur : poursuivre le travail de chroniqueur des temporadas bayonnaises, entamé par son mentor en afición, Claude Pelletier.               

Obtenir ici un bon de commande imprimable

-----------------------

 

Jacques CAREL de SAINTE-GARDE

MEMOIRES CURIEUX ENVOYEZ DE MADRID:

Sur les Festes ou Combats de de taureaux.

 

Préambule de Jacques Dalquier         

1 volume  : 32 p. :  une planche en couleurs, 20x13 cm, broché

ISBN 978-2-909521-44-2 Prix : 27 €

Tiré à 220 exemplaires sur Ingres d’Arches 130g.

Ce récit d'un combat de taureaux, en 1665, sur la Plaza Mayor de Madrid est le mémoire le plus complet publié au 17e siècle par un étranger sur les corridas; cité par tous les historiens du Grand Siècle, le Mémoire de Carel de Sainte-Garde n'avait jamais fait l'objet, jusqu'à présent, d'une édition spécifique en français.

 

 

Obtenir ici un bon de commande imprimable

 

-----------------------

DES TAUREAUX À PARIS - Contribution à l’histoire taurine de la capitale

 

Joël BARTOLOTTI

Pierre DUPUY 

1 volume : 132 p. : illustrations en noir & en couleurs, 24x16 cm, broché
ISBN 978-2-909521-43-5 Prix : 18 €

Mazzantini au Bois de Boulogne !

Conchita Cintrón au Vel d’Hiv. !!

Dominguín au Trocadéro !!!

Galéjades, accroches romanesques ?? Pas du tout : plongez dans  ce livre et vous verrez. Car, contrairement  à ce   qu’on peut en penser, y compris dans les rangs des aficionados éclairés, l’histoire taurine de Paris est étonnamment fournie, même si elle n’occupe qu’une infime partie de l’histoire de la capitale qui se confond souvent avec l’histoire de France.

Le passétauromachique de Paris se déroule sur une longue période, allant des origines antiques de la ville jusqu’aux années 1945 à1949. Des arènes de Lutèce, aux places publiques, des hippodromes à la Monumental de la rue Pergolèse ou au Vel d’Hiv,les épisodes taurins ne sont pas tous d’égale importance et même s’ils parsèment théoriquement  vingt siècles, c’est surtout, sur trois des derniers qu’ils se concentrent. En particulier au tournant du XIXsiècle, lorsque l’Espagne et la corrida, son spectacle emblématique, exercent leur fascination sur les Parisiens.

L’ambitieuse mission que se sont fixés les auteurs est de nous rappeler cette histoire au fil d’une présentation avant tout chronologique, des documents divers  disponibles sur le sujet.
 

Joël BARTOLOTTI, né en 1953 à Arles, revistero, critique taurin ; il a déjà publié aux éditions UBTF un remarquable et  remarqué  Gallito.

Pierre DUPUY, né en 1932, historien de  la tauromachie ; il est l’auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages taurins.

Tous deux ont dirigé la doyenne mondiale des revues taurines Toros dont on célèbre en cette année 2015, les 90 ans.

Obtenir ici un bon de commande imprimable

-----------------------

Emmanuel de MONREDON 

LES TAUREAUX DE L’AMÉRIQUE ESPAGNOLE

Récits des voyageurs francophones au XIXe siècle 
2 volumes : 312+319 p. : illustrations en noir & en couleurs,
sous emboîtage ill.en couleurs ;
24x16 cm, broché

ISBN 978-2-909521-40-4 (tome1) ISBN 978-2-909521-41-1 (tome 2)

Prix : 28 € (les 2 vol.)

   On demeure étonné de la rapidité avec laquelle la coutume des combats de taureaux s’est implantée dans l’Amérique conquise par les Espagnols ; on peut même affirmer qu’elle apparaît, dans certaines contrées, comme concomitante à la Conquête.

   Au cours des siècles, les populations de cette Amérique hispanique vont adopter – certes sous la férule des colonisateurs – et adapter,  la tauromachie espagnole. À leur indépendance, ils en conserveront la forme originelle, tout en gardant çà et là  des formes vernaculaires dont certaines survivent encore dans notre 21e siècle.

  Après trois cents ans de colonisation, vient le XIXe siècle qui «  est par excellence le siècle de la géographie, de l'exploration et des voyages »  et celui  du récit de voyage qui devient un genre littéraire très populaire.

 Ce sont les récits – pour la plupart inconnus – de quarante quatre de ces pérégrins modernes portant « un regard neuf sur le jeu des taureaux » que l’on trouvera dans cet ouvrage. Tous ne sont pas les commis voyageurs de la vigoureuse expansion coloniale du « vieux continent ». Leurs  motivations sont diverses : on y trouve des professionnels en mission et des diplomates, des savants et des marins, des aventuriers et des « touristes » ; mais par leurs relations, relevant tantôt de la chronique tantôt du tableau pittoresque, tous enrichissent l’historiographie du nouveau continent.

 Cet ouvrage constitue une véritable somme fondée sur un travail érudit, « rigoureux sans être rigide », nous dit l’auteur qui brosse une mosaïque vivante et colorée d’une Amérique taurine dont on découvre les particularités en suivant les pas des voyageurs, du Sud  (Argentine, Bolivie, Chili, Colombie, Équateur, Pérou, Uruguay, Venezuela) au Nord (Mexique).

***

Emmanuel de Monredon, magistrat émérite, est éditorialiste et revistero à la revue Toros, la doyenne des revues taurines  (90 ans en 2015 !) et collabore à diverses autres publications taurines ou juridiques ; il a déjà publié aux éditions UBTF deux livres très remarquésLa corrida par le Droit, en 2001 et Le regard des choses : Histoire française de la taurophobie, en 2007.

Cliquer ici pour obtenir un bon de commande imprimable

------------------------------

Cliquer ici pour obtenir la liste de nos ouvrages encore disponibles