4 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Patrimoine immatériel.

Vous savez quoi?

Cette page est une histoire de “couilles“

Que des ors de la république, tombe la “sanction“ de retirer du patrimoine immatériel de la France la Corrida, on le sait bien, n'enlèvera rien ce qu'il se passe dans et hors l'arène. Pas plus que ça n'avait radicalement changé quoi que ce soit d'y être inscrit, sinon se donner à penser qu'il y avait un peu d'estime pour ce que nous sommes de la part des élites parisiennes dont aujourd'hui après tous ces remous on se bat les .....vous m'avez compris.

L'obsrvation la pire est que au delà des trois mille euros à leur payer, les membres du CRAC vont faire gorge chaude de cette décision. Surtout auprès de leurs soutiens.

Un membre du club taurin Montois m'a (et avec moi 6000 Types qui, chantant la boiteuse, qui, huant, qui sifflant) nous traita de casse couilles) moi ce qui me les brise menu, c'est l'intolérance et le manque de clairvoyance de tous ceux-là, jusqu'à Milian qui me conseilla de rentrer chez moi après les deux invalides de Miura....il faut juste savoir que le troisième faiblard et décasté avait déclanché les rires d'une foule déchainée...le problème est que chez moi c'est au Moun, j'y suis né, j'y ai vu ma première corrida et même l'ex torero aujourd'hui en affaire et prêt à renier ce qu'il combattait jadis...n'est pas chez lui, ici....qu'une Miurada avec deux invalides, une sardine et seuls deux toros à peu près dans le style CA SE VOIT....et malgré tout mon respect taurin...ces gens là ne défendent plus rien qu'eux-même..

Ce qui m'irrite aussi c'est cette volonté de plaire à tous prix, tous prêts, comme CASAS à ne plus montrer que le troisième tiers, oublier les toros toros, oublier la pique (déjà que l'Andalouse hein?) et prêts à oublier les toros couchés, langue pendante....dénoncés à Nîmes, à vouloir trop de concessions, ils vont se vendre au diable, qui lui, n'aura aucune pitié.

Enfin, nous cédons pas à pas du terrain, jamais de suivi des actions menées, jamais suffisamment de couilles pour donner raison à ceux qui ne criaient pas au loup, mais aux “moutons“, la guerre de la corrida a été déplacée sur le terrain politico financier...et nous ne savons rien des somme prélevées sur les places que nous payons et qui doivent servir à nous défendre...

La donne a de nouveau changée, nous n'avons toujours pas d'unité, reste à savoir qui, le prochain aura assez de couilles pour ne pas se retrouver couillons, à parler de corridas lors des longues soirées d'hiver, mais de corridas disparues.  

CHF

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Miura de Mont de Marsan

Désolé de d'apporter la contradiction à Christian, mais moi, j'ai le le commentaire final d'un revistero "officiel", jour naliste, donc censé apporter l'objectivité : "Une excellente course de Miura avec tous les ingrédients que l’on attend de cet élevage de légende et de référence." 

Alors là, n'ayant pas assisté à la course, je suis perdu : qui croire ?

B. Desvignes, éperdu de perplexité.

Miura

Cher Bernard,

j'invite tous ceux qui y étaient à donner leur propre avis, mais quand 6000 types râlent, sifflent, hurlent et chantent dans une arène.....soit tu es à Pampelune, soit tu es à Mont de Marsan un jour de grande couillonnade, et “heureusement“ que le dernier toro encasté mais faiblard attrape Lamelas qui nous a refait le coup de contre Cantinillo (même si le Miura décasté, mais lui, arrêté, n'avait pas la classe de celui-ci) et qu'il livra un combat épique, courageux et fort (il aurait pu gémir, partir à l'infirmerie, ne pas s'exposer plus, mais lui, justement....des couilles, il en a...maintenant baladez vous sur les sites taurins, Escalier 6 par exemple, ou même le plus “consensuel“ corrida si...et tu liras d'autres choses que le trés certainement excellent journaliste que tu cite.

CHF

Ah! Richard a bien changé,

Ah! Richard a bien changé, depuis que les aficionados saluaient son courage, son engagement, pendant que certains pourtant le traitaient - par derrière, évidemment- de minable.... Il ne savait pas toréer!!!!! .Et nous le défendions!!-  Aujourd'hui, c'est plus tout à fait le même.... Jusqu'à se retourner vers les tendidos, apostropher une aficionada qui émet un avis, jusqu'à lui intimer : "VOUS, OCCUPEZ VOUS DE  FAIRE VOS PHOTOS"

La corrida intègre? Se croiser? Faire autre chose que "componer la figura" ? Que faire des circulaires inversées à des moutons qui s'agenouillent?  "Ils" s'en battent les cojones.....

Pourvu qué ssa doure.........