2 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Pedrazas de mi corazón

Les prix de la section sud-ouest de l'UCTPR viennent d'être proclamé: 

Meilleure corrida de toros: Pedraza de Yeltes, (Dax).

-Meilleure novillada: Guardiola Fantoni, (Parentis).

-Meilleur novillada sans chevaux: Lartet.

-Meilleur matador de toros: Diego Urdiales, mention spéciale Alberto Lamelas pour sa tarde de Vic Fezensac.

-Meilleur novillero: José Garrido.

-Meilleur novillero sans picadors: Leo Valadez et Pablo Aguado, ex aequo.

Mention aux picadors Tito Sandoval et Gabin Rehabi, et à la Peña Afición de Saint Sever 

 

Je suis ravi que cette corrida ait été reconnue vainqueur, rançon de la gloire, le vétérinaire de l'élevage avec qui je regardais la course, m'expliquait qu'il en avaient cinq...comme celle-là ajouta-t-il...cinq c'est peu, surtout que les arènes espagnoles ont mis du temps aussi à reconnaitre cet élevage.

Donc peu de chance que les Pedraza apparaissent partout (Dax aurait remis le couvert, et Mont de marsan serait en pourparlers) le reste...sans doute pour l'Espagne...mais quellle corrida...comme on l'aime...du coup (mis à part les Guardiola que je n'ai pas vus je colle de près au palmarès donné, et suis content pour Diego, Pablo, Leo, Tito et Gabin (même si il m'est apparu un peu en dessous de l'an passé, mais quelles piques sur le manso de Dolores Aguirre...ANTIQUE.....

Voilà, Orthez nous annonce les Valdellan en éspérant que les machos soient aussi forts que la novillada vicoise de l'an passé, les gars de la Crau sont au campo.

Je serai aux vingt ans de la peña amie...

du coup je vais faire le sapin, je rajoute un chausson étant grand-père depuis peu, de manière plus guillerette....

Je lis avec sourire les reseñas mexicaines de mon ami Gaston Ramirez, prépare un texte pour la revue Mexico Aztecas y Toros...et mon livre qui n'en finit pas de finir.

Rion sur Nîmes s'est bien déroulé sans heurt, mais des gars du sud est partout sur le ruedo et comme ce sont eux qui président au cours du festival, les oreilles sont tombées, pire que sur un tableau de Rembrant...

Je vous parlerai plus tard d'un bouquin que je viens de commencer et qui me parait être indispensable dans la bibliothèque taurine (en fait j'en ai deux à proposer) on verra ça...

Allez ,en cette période de l'Avent, je vous souhaite à tous un bon weekend...

CHF

Temporada 2015

Depuis l'indulto d'un misérable novillo à St MARTIN DE CRAU, il ne faut plus dire le "bras cassé local", ce jour-là le callejon regorgeait de bras cassés locaux, pauvres lameculos promoteurs de la corrida circo, qui sont du reste toujours présents.

L'indultite annonce depuis ces dernières années de cirque le fin de la fiesta brava. Les arènes où se pratiquent ces magouilles doivent être et seront de plus en plus délaissées par les aficionados. A moins que les organisateurs s'engagent à ce que PLUS JAMAIS ils n'autoriseront dans leurs arènes ces scandaleuses escroqueries