1 contribution / 0 nouveau(x)
PODEMOS AGUIRRE ETC....

Que le parti d'extrême gauche Podemos fasse son lit comme l'on dit n'est pas anormal car en Espagne comme en France et partout ailleurs en Europe, ces partis refuges soient en hausse prouvent la détresse dont font preuve les pauvres gens touchés par la crise.

Podemos à Madrid vient de hausser le ton d'un cran assurant que les subventions madrilènes seront coupées pour les écoles taurines et en général tout ce qui touche de près ou de loin au toro. Podemos a dans ses rangs un nombre conséquent d'anti taurins connus et reconnus tels. 

Plus proche de nous le Front D'Action Animal (sic) va prendre le relais du CRAC des antis taurins Bayonnais (re sic) pour je cite “organiser des manifestations à Eauze, Gimont, Riscle, Plaisance et Cazaubon, car nous avançons dans la cause.

La Samatanaise à l'accent pointu a voulu dans son emballement faire bouger les soixante braillards qui étaient avec elle, mais vite tuée dan l'oeuf par les policiers de faction l'action de la meneuse en est restée là.

Le mouvement est en marche mais sans bouger...

“Si votre ramage se rapporte à votre plumage na na na na na na...“ qu'ils étaient beaux dans l'ensemble les Dolores Aguirre (avec deu ou trois cornes âbimées mais ça on le savait avant) pour trois exemplaires. Et donc? donc du Dolores Aguirre mais pas ceux de Gala. Non du fuyard, du qui démarre d'un coup, s'arrête repart, change de sens, regarde le public.

Rafaellillo tenta bien d'allumer le public mais ne fit jamais rompre ses adversaires et malgré quelques jolies séries laissa les trophées à deux épées dont l'une façon brochette...ben oui quand il y a de l'os et un sacré porte manteau pas dominé il est difficile de passer sur la tête.

Seul le sobrero bizarre et dont on a cru à la vue du fer (hum je me demande encore) si ça n'était pas un Valdellan (on m'a assuré que c'était un Dolorès Aguirre) je vais vérifier sur photo.. seul celui-ci fit illusion à la pique et mit le bazar en piste. Comme me le dit mon ami Bernard c'est aussi parce que la cuadrilla est mauvaise...OUI 

Les piques furent données n'importe comment (j'allais dire comme d'habitude) Gabin ayant même touché un toro qui resta au sol sous son cheval.

On a même eu droit a des applaudissements parce que la pique était légère (un comble à Vic) voilà, on s'est un peu ennuyé, puis on a espéré puis on a lâché devant les épées qui ont enlevés des succès.

Féria donc sauvée par les Valdellan, les Cebada Gago décevant et sosos, les Aguirre Déroutant et mansos mais plus noblons que féroces, Les Escolar déjà oubliés..peu à se mettre sous la dent côté toro, chez les piétons oreille généreuse pour Dufau (oui mais il a bien tué d'accord mais à ce compte là Perez Mota et Escribano aussi alors..??) Valencia, une oreille uarait suffi, celle du sang est celle du coeur, le gamin étant épuisé par sa lutte...enfin Lamelas dont le plus grand mérite est de s'être présenté blessé (on a vu la tâche de sang s'élargir au fur et à mesure du combat..sur sa cuisse) 

Quand à tous ceux qui continuent à vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes je le répète on va à Vic pour voir d'abord des toros vibrant, forts et difficiles sinon il y a d'autres places pour se régaler avec des oreilles de gala.CQFD, 

 CHF