10 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Promesse de Gascon

 

Promesse de Gascon..
 
Que notre nouveau ministre se fende d'un appel téléphonique en réponse d'un courrier d'André Viard (cf édito Terres Taurines du Lundi 5 Août) est une bonne nouvelle en soi...celà prouve que les critiques qui ont plues sur les tergiversations du ministre quand à la corrida, ont touché juste. 
Que ledit ministre accuse je ne sais quel opposant de l'avoir finalement sali, est aussi une bonne nouvelle. 
Bien sûr que nous comprenons que dans notre monde de franchise et de courage, et surtout parce que chacun vote dans quelques mois, lesdits ministres ne peuvent écrire ouvertement et simplement: oui, j'aime la corrida, oui je soutiens ce marché, oui je serai présent à tel ou tel endroit.... 
Mais voilà, la petite trentaine d'individus qui salissent les aficionados à longueur d'année, soutenus implicitement par tout ce qui fait commerce de quoi que ce soit, et s'achète une morale à la petite semaine. Ces minorités donc, arrivent par un jeu de publication de masse de mails et de menaces de tous crins, à faire plier tous ces tartarins qui n'osent pas dire, juste: oui j'aime...ou non je n'aime pas... 
Pour un ministre, dire qu'il participe à ce qu'il a toujours fait et sans doute ses aieux aussi, et particulièrement dans nos régions, de canards gras, de bonne chère et de capacité à dire simplement mais fermement les choses de la vie et celles du toro, bref être Gascon, semble parfois un souci une fois pris dans les ors de la République, et du “Boboisme“ Parisien...Pour un ministre de la République se déplacer et se montrer dans un lieu légitime, pour un spectacle légal, ne devrait pas poser de problème. 
Depuis toujours nous savons bien que les promesses des politiques n'engagent que ceux qui les écoutent...Espérons que ce ministre osera comme certains de ses collègues se présenter au Palco d'une place taurine, juste pour dire que ça n'était pas une promesse de Gascon...Il est ministre et homme de notre terre, celle de la liberté et des traditions vraies. 
CHF 
 
Promesse de Gascon

Mais de quel gascon s'agit-il? Quand on sait le pourcentage effarant de politiciens parachutés dans nos contrées du sud pour prêcher et se faire élire par les indigènes, incapables qu'ils sont, ces locaux, de choisir un gascon pour les représenter!

 

Philipe Martin

Il s'agit de Philippe Martin, ancien député du Gers, il a fait partie du groupe d'étude sur la corrida dont il était un ardent défenseur. Pour ceux qui le connaissent on l'a croisé souvent à Vic dans et hors les arènes. Aurait parait-il fait une déclaration disant qu'on ne le verrait plus dans une arène, qu'il dément, en argumentant que c'est un adversaire qui aurait fait courir ce bruit...mais que comme ministre de tous les Français il ne pouvait pas dire tout haut ce qu'il pensait...sur ces sujets, mais qu'il ne changeait pas d'avis....(allez voir sur Philippe Martin député)...

Voilà bonne journée

CHF

 

Promesse de Gascon

Je me doutais un peu: merci!

Né gascon ou devenu gascon

Philippe MARTIN est né à la Garenne Colombe, département de la Seine; après des études juridiques supérieures, il exerce dans plusieurs cabinets ministériels avant d'être nommé préfet du Gers puis préfet des Landes. A la suite il se voit élire conseiller général puis maire de Valence sur Baïse et président du conseil général du Gers avant d'engager une carrière de député de ce même département. Les questions qui demeurent:

A-t-il des antécédents familiaux en Sud Ouest et dans le Gers?

Peut-on lui donner caution de son engagement pour ce département?

Aux gersois et gersoises de nous en dire plus, si possible.

D V

Philippe Martin

Bonjour dominique,

je ne parle que sur un plan tauromachique, et peu importe qu'il ait de véritables racines ou pas dans le Gers....tu sais comme j'éxècre les régionalisme outranciers..

Ce que je sais, c'est que, tout comme sertains élus qui avaient interdit la fête à vic mais allaient s'encanailler à Dax (par exemple) Philippe Martin a été un ardent défenseur de la chasse et de la pêche) jusque là, rien de rare, le Gers étant un département rural, c'est là que se trouvait son électorat..mais aussi et surtout il était grand défenseur de la fête et de la corrida.

Il a remis des prix (tu me diras que c'était son job..mais disons qu'il semblait y prendre plaisir.. (et selon les bruits qui courrent devrait en remettre d'autre à la fin de l'année) pensionnaire des arènes de Vic et des placitas autour, il aime la fête et les toros...tant mieux..

Je dirais que l'on peut comprendre qu'à la vue du travail qu'il a sur les bras, la tauromachie passe sans doute après bien d'autres choses.

Qu'il ne la revendique pas tout haut pour ne pas provoquer ok, qu'il la nie comme certains s'n étaient fait échos, celà devenait gênant...

Au final, il téléphone à André Viard pour lui expliquer qu'il soutient la corrida que ce sont des adversaires qui ont fait courir des bruits...bla bla bla....

Nous verrons comme d'habitude, à la fin du bal pour payer les musiciens.

 

CHF

PROMESSES DE GASCON

PS...Désolé pour les fôtes d'ortogrfe j'écris trois textes en même temps et vais trop vite...

CHF

PROMESSES DE GASCON

Juste une remarque sur ce que tu appelles les régionalismes exacerbés, approche que je partage: moi européen convaincu, pas celle qui veut aller de l'Atlantique à l'Oural, je redoute "l'anglosaxonisation" rampante et je la dénonce. Il existe des pays des Suds avec leurs coutumes, leurs langues latines, leurs valeurs qui ne sont pas dénuées d'intérêt au vu de l'attraction qu'elles présentent pour les peaux blanches. Il y a un régionalisme qui fait que des insoumis encore ensauvagés pensent avoir raison en promouvant les vraies valeurs de vie que porte la corrida. Ce régionalisme là j'y crois et je le défends.

Régionalisme

Moi aussi j'aime ma région, ses traditions et tout ce qui va avec....mais a-t-on besoin de revendiquer ça dans une arène...je ne le crois pas, hier Fandiño a eu droit a une danse un makila et un pétard plus gros que la Rhune, après discussion demande lui desquels il aurait préféré être débarassé??

il y a des lieux, des temps pour tout, et tout mélanger n'est pas toujours bon. En l'occurence si l'on avait suivi les régionalisms ou nationalismes??la corrida serait Espagnole et seulement en Espagne....

Il existe des choses universelles, comme le courage, le combat, l'humain...se jouer la peau a été l'un des jeux de l'homme quel qu'il soit ey ou qu'il soit...

Qu'une culture en enrichisse une autre est une chose qu'elle l'envahisse en est une autre, le repli sur soi-même n'a jamais rien fait évoluer, c'est aussi le moteur des anti taurins...

Christian

Promesse de Gascon

Il y a des lieux et des temps pour tout: c'est pourquoi - et je prends le risque de fâcher quelques landais, ce son lancinant , le même air rasoir interminable, du joueur de pipeau landais, lors de  chaque tercio de banderilles, je le trouve déplacé, ridicule, en total décalage avec la toreria. Du folklore, certes, mais la corrida de toros est tout sauf du folklore.

Mais c'est vrai que d'après certains censeurs qui me rudoient sur la Brega,, comme je suis exigent, rigoriste, en colère contre les callejons surbondés, en quête permanente de l'intégrité qui pourra seule - c'est mon humble avis-  sauver la fiesta brava, je serais éternellement insatisfait.... Et donc je devrais me taire, il y aurait sans doute tellement de plumes et de gens autorisés pour en parler mieux que d'autres de ma passion....!