1 contribution / 0 nouveau(x)
que ceux qui....

Que ceux qui ne savent pas aillent regarder

Que ceux qui savent aillent frissonner

Que ceux qui sont allés parler de pépé jusque au port d'Estepona aient les yeux qui se mouillent

Que tous ceux qui hésitent encore le sachent.

José Tomas ne ressemble à aucun autre.

Céleste à parements d'or.

Des éclairs de paradis

La légèreté du souffle des âmes des mayas dans la muleta

L'immobilité des statues,

La douceur des brises marines mexicaines.

La verticalité des montagnes minérales

La froideur de la lame de l'épée.

L'humain dans sa fragilité et le don de soi.

images choisies 

http://www.corridasi.com/news/news.php?p=2

chf