1 contribution / 0 nouveau(x)
Retour de Bilbao par BD

Est-ce le déclin de Bilbao ?

Déclin ou confirmation du déclin ? C’est la question que je me pose au retour de la 1ère corrida de cette Semana Grande 2018. Corrida de Victorino Martin donc, de quatre et demi bien sonnés. Aucun tercio de piques digne de ce nom, un toro quasi invalide, un autre faible, un bloc de fonte (dans l’ex pays de la sidérurgie, bon …) et enfin trois plus « Victorinos », tendance alimaña.

Ca, c’est le côté toros. Côté palco, j’ai relevé : un toro très faible pas changé malgré les protestations du public (maintenant) poli et policé de Bilbao, une oreille sur demande plus que limite, et deux avis sonnés à 10mn50s puis à 10mn40s. A croire que Don Matias vieillit ; c’est normal, c’est notre avenir à tous, mais c’est surtout inquiétant quand on pense qu’au cours de ces dernières années, c’est lui qui « tenait la baraque » dans cette arène qui fut remarquable, voire exemplaire, par son niveau d’exigence.

Bernard Desvignes