8 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Rodilhan

 

Nouvel exercice de style

Voilà, je souhaite juste me livrer à un nouvel exercice de style et commenter le message de Facebook de monsieur Garrigues  à ses troupes (qu'il a visiblement du mal à re motiver) et oui, se heurter aux forces de l'ordre n'est pas insulter impunément des gens tranquilles...inciter à la manifestation commando (il s'en est vanté à Rion) entraîne des craintes chez ceux qui vont devoir subir le retour de bâton de la loi...lire et décortiquer son texte est un régal, je me suis livré à ma version étayée de ces seules phrases...parce que depuis des années nous n'avons rien dit et que aujourd'hui c'en est fini..les exactions seront réprimées et punies légalement. Mes commentaires sont en bleu

Message de monsieur Garrigues

Halte à l’intox !
Message aux militants de bonne volonté au sujet du 27 octobre !

Militants de bonne volonté:  cette phrase n'est pas gratuite en effet les messagers de bonne volonté sont définis comme suit par Wikipédia....Les Ambassadeurs de bonne volonté sont des personnalités célèbres qui mettent leur renommée et leur charisme au service des idéaux de l'UNESCO....on sent là l'investissement d'une “mission“ guidée par qui par quoi, pour qui pour quoi?

Chers amis de combat,

Commençons par le début...Le message est pacifiste comme vous le voyez puisque il s'adresse aux “amis de combat“..pas de l'idée, ni de la cause...

halte à l'intox (sous entendu) n'ayez pas peur ....d'accord mais de quoi?  Que la loi soit simplement appliquée et que vous ne puissiez plus impunément insulter, envahir, détruire, mettre en danger des gens...ou alors que vous fassiez face à la police, aux forces de l'ordre et à la loi car à les lire les simples militants bisounours demandent comment s'habiller ? :"prends un bandana imbibe le de citron, prends du collyre pour les gaz, ...etc etc à les lire on sent bien qu'ils cherchent l'affrontement, donc la cause se radicalise...

Ne vous laissez surtout pas influencer par les messages toxiques et pervers des pro-torture et des infiltrés.

On sent la crainte dans ces propos....le fameux: “ ils sont partout“...des infiltrés? Aïe à force de fréquenter les américains on sent du big brother là dessous...puis les mots pacifistes: toxique, pro torture, infiltrés...on sent qu'il y a de l'hésitation dans l'air, du renaclage, du recul devant l'obstacle, ou une prise de conscience du danger de l'incitation à manifester contre la loi..

Rien n’est annulé et nos manifestations ne sont absolument pas interdites.

Les “militants“ à la cause se défilent, (un bus entier de Bayonne) parce que siffler et huer c'est facile, mais manifester en transgressant la loi quand la police vous fait face est une autre paire de manche..quand à l'interdiction de manifester voilà ce que dit la presse..lire cet article:

http://www.lamarseillaise.fr/zone-gard/gard-societe/item/23992-rodilhan--manifestation-anti-corrida-interdite

 

Malgré la présence de Manuel Valls au ministère de l’intérieur, nous sommes quand même encore dans un état de droit et manifester est un droit constitutionnel !L’arrêté du maire de Rodilhan restreint notre droit en nous mettant à 400 mètres des arènes, c’est tout. 

Le sous entendu sur le ministre de l'intérieur, mérite que nous lui fassions parvenir cet extrait, quand au droit à manifester il leur est accordé, que les antis ne puissent le faire au milieu des gens qu'ils insultent, n'est en rien anti démocratique....soyez surs mes amis que comme ailleurs (Dax par exemple) ils insulteront ceux qui passeront à portée...y compris d'ailleurs de simples promeneurs qui n'allaient même pas aux arènes...

Mais nous serons sur place et chacun pourra agir, pacifiquement, selon sa conscience.

Donc, agir pacifiquement selon sa conscience ...wouhaou quelle belle phrase...quand on commence par combat, et pro torture (et je vous invite à aller voir ce responsable hurler des insanités dans un mégaphone sur la page d'anti anti corridas) et que l'on agit comme à Rion Des Landes....donc je te tiens les bretelles et la ceinture et je te dis: “fonce“ .....étrange tout de même.

Nous avons désormais à nos côtés plus d’une trentaine de juristes qui examinent en détail les textes du préfet et du maire et soyez assurés que nous ne laisserons rien passer.

On se pose quand même la question de la capacité de comptabilisation réelle de ce monsieur (il voit des milliers de gens ou l'on en compte cent, et pourquoi trente juristes là ou un à la rigueur deux suffisent amplement...? Quand aux textes (ceux du maire et du préfet) ils sont publics, et jusqu'à ce jour les trente juristes n'ont rien, mais strictement rien relevés....

La provocation du maire de Rodilhan, petit dictateur local et chef des tortionnaires en herbe est simplement insupportable. En « off », des responsables des forces de l’ordre le reconnaissent et nous comprennent.

Voilà le pacifisme dans toute sa splendeur, “Petit dictateur local“ soit un maire élu au suffrage universel et à la majorité,“ chef des tortionnaires“ on sent la retenue dans les termes...c'est édifiant.

Notez qu'il n'y a rien à l'encontre du préfet dont la déclaration est beaucoup plus dure et ferme encore que celle du maire...manque de clairvoyance de courage? on ne sait pas, mais la police sera dirigée par la préfecture au dessus des décisions de la mairie...donc le préfet???

Insulter Valls qui est à Paris et qui ne s'abaissera pas à répondre sans doute à monsieur Garrigues est plus facile que d'insulter le préfet qui lui, est sur place et peut le croiser...pourtant lisez ce texte:

http://www.lamarseillaise.fr/zone-gard/gard-societe/item/23992-rodilhan--manifestation-anti-corrida-interdite

et regardez cette video: 

http://link.brightcove.com/services/player/bcpid1270853404001?bckey=AQ~~...   (article midi libre.FR)

Nous ne lâchons rien. Soyons nombreux le 27 octobre à Rodilhan dès 10h00 du matin pour une journée historique dans cette lutte. Carole Raphaëlle Davis, actrice, chanteuse, correspondante de CNN , directrice pour la côte ouest des USA de l’association COMPANION ANIMAL PROTECTION SOCIETY et Directrice Europe de Friends of Animals (ce sont les adhérents de CAPS + FoA qui totalisent 200000 membres) sera présente à nos côtés avec une délégation américaine. A travers elle, 200 000 citoyens américains nous soutiennent et visent les autorités françaises. Une délégation britannique sera également présente.

Nous touchons là au sublime...la journée sera donc historique....Question à deux euros: “citez-nous une seule chanson de la fameuse Carole Raphaelle Davis? un film, une pièce peut-être

Posez la même question aux antis qui seront à Rodilhan...? un régal...donc elle est correspondante de CNN hummmm merci pour la presse locale...

CNN c'est donc maintenant le summum de la culture pour les antis qui doivent le regarder ou le lire (si si ça existe en presse écrite pour nous expliquer comment il faut vivre...une merveille mais plus encore et là, la menace n'est pas voilée voyons ce qu'en pensera la chaine quand elle saura (que CNN et les 200 000 citoyens (ne faisons pas dans la demi-mesure) ) : menacent les autorités Françaises)....autrement dit le message pacifique s'est dilué..et transformé en menace....tant qu'à y faire...rajoutons les britanniques....(pour info, le bus de Bayonne est toujours annulé....) mais les Anglais seront bien là 

Gardons détermination et courage ! Ne vous laissez pas influencer et ne rediffusez pas de fausses informations. Soyons très nombreux le 27 octobre à la mémoire de Ghania. En son nom, empêchons le massacre, pacifiquement !

Enfin, et comme il faut jouer la fibre sensiblerie à fond...Ghania (juste pour info, elle vient de décéder, ce qui est regrettable sans doute, mais avait “sauté“en piste à Rion des Landes, dont on sait aujourd'hui la violence exercée par les membres animalistes radicaux présents...sa mort, sans aucun lien de cause à effet, avec Rion ou Rodilhan)...donc rendez-lui hommage....rajoutez le : “pacifiquement“

(oui, le discours change des actes, mais personne n'est plus dupe aujourd'hui)

Il suffit de les filmer quand ils agissent et de les enregistrer...ce qui se fait aujourd'hui..

Un immense merci à vous tous ! Les taurillons condamnés à mourir sous la torture comptent sur nous.

Les taurillons condamnés comptent sur nous.....j'en parlerai à mon cheval, franchement, mais quelle arrogance que de penser que des taurillons comptent sur eux....

A-t-on déjà vu un taurillon appeler un membre du CRAC, envoyer un courrier....intercéder,  voyons C'EST UN ANIMAL....

lisez ceci qui émane d'un grand ingénieur Agronome Laurent Berthod (comme ça on évitera de tout mettre sur les épaules de Francis Wolff)...c'est édifiant...aussi..

http://www.gds38.asso.fr/web/gds.nsf/8cb279f7ace047aac1256c0f004cf0d5/97...

les taurillons comme il les appelle, ça ne compte sur rien d'autre que sa propre force, son instinct, sa violence, ça compte sur l'herbe nourrissante, les femelles et les peleas (batailles) qu'ils s'infligent dans un but écologique de préservation de la race par la loi du plus fort......d'ailleurs le jour ou l'un des militants  suivants, croyant les bonnes paroles de leur leader s'amuserait à trop s'approcher il pourrait en faire les frais..

Donc un toro quel qu'il soit ne compte sur personne...il vit, il meurt point.

Enfin on ne saurait trop conseiller à ces manifestants d'être très prudents, surtout si ils se baladent du côté du Vaccarès c'est vrai que les toros comptent sur l'humain....et font le distinguo..

C’est cela le plus important !
A dimanche prochain 27 octobre. Nous gagnerons parce que c’est le sens de l’Histoire.

Jean-Pierre Garrigues Président du CRAC Vice-président du CRAC Europe 

Le sens de l'histoire, rien que ça....

NOUS: sommes l'histoire, celle de notre pays, de nos territoires, de nos familles de nos enfants...celle de la loi Française, pas celle des Etats Unis, de la Belgique, ou du Royaume Uni..n'en déplaise à monsieur Garrigues et ses acolytes..

Les afiocs le saluent bien, et lui rappellent juste que aujourd'hui et ne soyons pas dupes si son discours change c'est qu'il doit faire face à ses responsabilités, auxquelles et ça c'est le préfet qui le dit, il ne pourra pas échapper...trente juristes suffiront-ils alors?

CHF

 

CRAC... E suite

Je n'ai pas ta patience pour décortiquer comme tu le fais les propos du bien triste Guarrigues, côté physique il semble porter toutes les misères du monde, qui se permet de garer sa voiture de couleur rouge sang, ça ne s'invente pas, ostensiblement en stationnement dangereux et interdit; le seul point positif c'est que c'était dans la rue qui mène au cimetière.... J'ai cependant écouté une partie des harangues violentes et agressives dispensées depuis leur camion sono sans voir "Carole" malheureusement. De leurs discours j'ai retenu leur prochaine action chez toi à Dax où ils considèrent comme une grande victoire d'avoir obtenu une salle pour projeter très prochainement des films montrant "leur" réalité de la corrida. 

Pour positiver il me semble nécessaire que le mundillo engage une réflexion sur le message à porter auprès du grand public pour exister face à la désinformation que ces adeptes de l'agit prop maitrisent parfaitement. Ca nécessite du temps et un peu d'argent. J'ai trouvé salutaire la réaction spontanée des habitants du lotissement où je m'étais garé près du QG des antis qui, à leur tour et très spontanèment, invectivaient les militants manipulés forts marris de cette réaction spontanée de Rodilhannais défendant leur territoire et leur "way of life"....

CRAC

M. VALMARY,

Pas d'accord avec vous: le mundillo a assez fait de mal à la corrida, çà n'est pas lui qui peut aider la fiesta brava  devenue fiesta circo à retrouver son lustre.

C'est l'afición et elle seule qui valablement défend la corrida, contre les trafics multiples du mundillo et de ses complices des callejons, de tous temps et partout unis pour insulter et mépriser les aficionados, comme le font les antis. EXACTEMENT comme les ANTIS!

NON! Pas le mundillo, SVP! Restons sérieux !!!

CRAC... E suite

Votre réaction est intéressante en ce qu’elle montre comment les acteurs de la corrida se complaisent à prêter le flanc à la critique et tendent la joue droite à leurs contempteurs lorsque ceux-ci les soufflètent. Mon projet n’est pas de concilier les points de vue inconciliables qui font le charme des débats entre taurins quand ceux-ci ont lieu, c'est-à-dire jamais,  puisqu’aucun ne prétend convertir l’autre. Il en est ainsi depuis la nuit des temps et je ne vois pas pourquoi  les choses évolueraient subitement même sous la contrainte d’une menace qui se précise. Mon propos est beaucoup plus modeste il vise à permettre au citoyen lambda, peu attiré par le sujet et qui est régulièrement pilonné par l’argumentation généreusement diffusée par les opposants, d’accéder à une information basique sur ce qu’est réellement la corrida que nous aimons. Il essaye d’apporter aussi une réponse à celui qui s’est égaré dans une arène sans avoir la moindre notion de ce qu’il va vivre. La corrida est une pratique complexe à déchiffrer et qui ne se livre pas facilement pour qui ne connait pas un aficionado ou pour qui ne vit pas dans les régions électives. Pour équilibrer un tant soit peu les plateaux de la communication taurine qu’elle soit pro ou anti les partisans de la corrida doivent faire l’effort de rendre leur passion visible et lisible à celui qui veut construire son opinion en connaissance de cause. Je le sais « si la route est droite, la pente est sévère » comme le disait fort justement un de nos anciens premiers ministres encore faut-il faire connaitre notre carnet de route aux indécis qui disposent généreusement du GPS des antis… Quant à rêver d’un plan stratégique de la corrida, vaste programme…..

Ce sont les mêmes, toujours,

Ce sont les mêmes, toujours, qui prennent les coups: autour des arènes, depuis peu, et autour des ruedos, depuis toujours. Celui qui s'est égaré dans une arène n'y reviendra que si ce qu'il voit vaut vraiment la peine d'être vu et justifié: d'abord s'il voit de vrais toros.

Plein d'amis aficionados que je connais depuis des décennies ont déserté les tendidos,  et ce ne sont pas les retournements simulés de veste de votre ami de l'oct - chez qui nous sommes depuis des lustres indésirables - qui vont les convaincre de revenir

Étonnez vous que ceux qui persistent à passer à la taquilla,  et qui  luttent  avec obstination en dénonçant un système corrompu et mafieux  ne soient ples très disponibles à mordre à un quelconque hameçon!!!

 

CRAC

Aujourd'hui, quel que soit la façon dont on me juge, aficionado ou pas, de verdad ou pas, connaisseur (sic) ou pas....ça n'est pas un hameçon que je tends, je ne fais pas partie du “sérail“, je paie ma place, me fais insulter depuis de nombreuses années...Que dans le navire même certains tirent dans la cale pour créer des voies d'eau, et que nous les dénoncions, n'empêche nullement de couler le bateau qui lui est à portée et tire à boulets rouges...

Je crains que l'évolution du CRAC soutenu par une intelligentsia parisienne ou locale (midi libre) ne soit un réèl danger pour l'aficionado...j'entends bien le discours convenu, d'une partie de l'aficion...tout est foutu alors à quoi bon..? 

Et bien non, personne ne m'insultera plus....et je vais vous dire le changement premier, tout simplement parce que je paie ma place et que je n'ai pas de passe pour un parking sécurisé..

Ça n'est plus l'aficionado qui est guidé derrière une barrière humaine de policiers, mais l'inverse, les agités violents maintenant se font refouler par les représentants de la loi....et pas l'inverse, et nous somme libres de nous rendre en tranquillité aux arènes, pendant que eux subissent le contrecoup de leur violence.

Je ne vois pas quel hameçon il y a...?

Et le débat sur ce qui se passe dans le mundillo, est tout autre...même si on pourra le relier...sur le “défendre la corrida“ ou “les“ corridas tant le débat est vieux comme le monde..

Restons sur le sujet, qui est aujourd'hui d'empêcher ces gens de nuire, d'aller jusqu'à l'irréparable,...et de ne plus leur laisser l'impunité, la première étant trés égoistement de ne plus m'insulter ni moi, ni ceux de ma famille....tout simplement.

Pour le reste...lavons notre linge sale en famille, et acceptons de ne pas voir en l'autre qu'un suspect...sans naiveté, mais sans complaisance...

CHF

 

 

Ce n'est pas vous - que je ne

Ce n'est pas vous - que je ne connais même pas - qui me présentez un hameçon: c'est tout un système dont certains affairistes se prennent pour des représentants officiels et tirent les ficelles pour seulement remplir de clients leurs boutiques.

Eux se reconnaissent. Et il est peut-être un peu tard pour hurler contre la horde qui s'est nourrie des abus, des carences, de la tricherie, de LEURS magouilles, que nous étions bien seuls à dénoncer

Par contre, çà n'est pas à nous de faire respecter la loi que des voyoux enfreignent impunément: c'est aux pouvoirs publics et à leurs représentants. Quand on voit que les flics eux-mêmes laissent les délinquants entrer dans le périmètre qui leur est interdit autour des arènes, on peut se demander quel est le véritable rôle de ces représentants de la loi et de l'ordre: prévenir contre tout désordre ou agression? Ou plutôt laisser faire, si ce n'est encourager les coupables

 

 

Oser se manifester

Il faut imaginer la démesure entre les moyens de force de l'ordre engagés à Rodilhan pour assurer la sécurité d'une manifestation (le mot interpelle) publique parfaitement autorisée, je parle d'un simple festival taurin. De plus le village est difficile à boucler compte tenu de la disposition des lieux et surtout de l'extrême mobilité des manifestants décidés à forcer les barrages. La stratégie de la préfecture a bien fonctionné puisqu'elle a réussi à fixer le gros des troupes à l'opposé de leur QG et de leur camion tribune. Ce ne sont pas les opposants qui ont forcé le passage ce sont les forces de gendarmerie qui, par un repli stratégique, ont ouvert puis refermé la nasse annoncée symboliquement la veille par le rédacteur en chef de terres taurines. Deux bémols puisque c'est le parking situé près des arènes et donc de la mairie qui a servi de champ de bataille et deuxième bémol le fait de ne pas avoir préservé les spectateurs en sécurisant un couloir d'accès. Savez vous que de jurisprudence constante une manifestation doit être visible? La démocratie nous est chère au propre et au figuré, elle préserve aussi la liberté de s'exprimer. Je réitère donc le voeu que le monde de la tauromachie prenne enfin des initiatives pour communiquer auprès du grand public paur asséner certaines vérités allègrement foulées aux pieds ce qui n'exclut pas, loin de là,  la défense des intérêts des aficionados qui reste un objectif fondamental de la fédération par toutes les voie juridiques possibles.