1 contribution / 0 nouveau(x)
A San Fermin pedimos....dudit Jesús.

Bon sang, j'en connais qui,  hier, ont du faire la toupie, rotation, pirouette, 240 tours minute, comme une patineuse oux J.O...En reaction a l'annonce de madame CHIVITE (TSS TSS TSS On se calme)

La Presidente de la  Region Navarre a, en effet,  annoncé l'annulation des fetes de la San Fermin....2021.

Certains ont blanchi, et ont senti la goutte de sueur, celle qui part de la base du morillo, heu pardon...du cou, pour se glisser le long de la colonne vertébrale, passer les reins comme de vulgaires Dragons de Lomagne...pour s'insinuer dans la fente de l'entre deux fesses.

Fuera le Chupinazo, les encierro de 8h00 quand la terreur se répand dans les rues, entre les coralillos del gas, la fusée matinale,  la cuesta de San Domingo, la plaza Consistorial, la cuerva celebrissime de la calle Mercaderes, puis la telefonica....finies les chambres entaurinees (je sais...mais moi, j'aime bien) de l'hôtel La Perla, les dorures du cafe Iruna, l'acajou du rincon d'Hemingway, finis le bordel du soleil des tendidos noyés sous un ciel de canadair,  les nuits blanches et rouges, et le pobre de mí tremblant ...

Mais voila, ici comme ailleurs, nul ne sait vraiment ce qui va se produire, entre vaccins, et traitements, peut etre, avec un peu de chance...alors le Maire de Pampelune, pardon, Pamplona, Re Pardon Iruna bref le Maire le bien nomme Maya pique la presidente de son dard ...(pftttt calmez vous, ca n'a pas que du bon le confinement....) donc il asticote la presidente, alleguant avec justesse que c'est bien la municipalite qui organise et donc a le pouvoir d'annuler les fetes patronnales...et elle seule....bravade, réelle colère (dis, c'est quand les elections?)

Certains coureurs d'encierro locaux, se verraient bien courir les toros du matin sans la foule delirante, pouvoir se lancer, courir la corne au coeur, faire cinq, huit puis dix metres, d'une traite, et s'ecarter sans le risque de trebucher, de se faire repousser....des fetes quasi virtuelles...par ecran interpose pour ce qui concerne le reste du monde....bien sur les commercants ne l'entendent pas de cette oreille, ni meme la casa de misericordia, non eux veulent, souhaitent, esperent le miracle...et qui mieux qu'un certain Jesus pour exaucer ces voeux....

Ce Jesus la, porte presque le nom du plus celebre des cyclistes Espagnol, Jesus Indullain dit le Tuli serait le createur du plus celebre des cantiques de rue au monde...alors pourquoi pas, car franchement, si les vaccins, Maya, Jesus, et San Fermin s'y mettent...alors on pourra chanter:

A San Fermin Pedimos por ser nuestro patron.....dudit Jesus.

CHF